Articles

Installations industrielles

Plus d’informations visitez notre site !

Congrès UICN

Ce colloque français a permis aux acteurs de finaliser 26 motions que la France présentera à ses homologues à l’occasion de l’Assemblée des membres, réunie durant l’assemblée mondial entre le 11 et le 19 juin 2020. D’ailleurs, FNE a enrichi la rédaction de ces motions portées par UICN France, notamment celles relative aux alternatives aux pesticides et à la protection des têtes de bassin.

Ensuite, FNE Provence Alpes Côte d’Azur se mobilisera avant, pendant et après le congrès de l’UICN tout au long de l’année 2020. Leur fédération organisera une journée de mobilisation des acteurs sur l’enjeu biodiversité dans notre région en mai 2020. Parallèlement, ils préparent une exposition sur l’homme et la biodiversité. Ils seront donc présents au sein des différents espaces du congrès international.

Dimanche en Durance

Dimanche en Durance Dimanche 16 juin, le Syndicat Mixte d’Aménagement de la Vallée de la Durance (SMAVD) inaugurait les derniers travaux de restauration et aménagements en bord de Durance. Il conviait les habitants du territoire à une journée festive et familiale.

D’ailleurs, ce fut l’occasion pour FNE Provence Alpes Côte d’Azur de déployer son exposition sur la Durance. Et par ailleurs, rappeler l’histoire et la diversité des usages de cette rivière. L’événement a rassemblé plus de 1500 visiteurs et de nombreux élus. FNE a réaffirmé sa volonté de vulgariser et partager les enjeux de cette rivière au grand public et d’accompagner la démarche du SAGE (Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux) en étant force de proposition pour une gestion intégrée et équilibrée de la ressources en anticipant le changement climatique.

 

Rejets polluants d’Altéo

Rejets polluants : en juillet 2018, le Tribunal Administratif de Marseille a imposé à ALTEO la mise aux normes, d’ici fin 2019, de son rejet liquide envoyé par 300 mètres de fond en Méditerranée.

Malgré un appel d’ALTEO pour augmenter ce délai, cette décision est demeurée inchangée.

Pointant du doigt le manque d’évaluation de l’impact total d’ALTEO, le juge avait ordonné la réalisation d’une étude d’impact complémentaire sur les effets cumulés de l’usine d’alumines, du rejet liquide en mer et du stockage de résidus de bauxite sur le site de Mange-Garri : ce complément d’étude est aujourd’hui soumis à enquête publique.

France Nature Environnement, FNE Provence-Alpes-Côte d’Azur et FNE Bouches-du-Rhône ont ainsi travaillé de concert pour construire leur avis : au vu des multiples enjeux de l’usine, il a été choisi d’établir des observations plus larges que le spectre de l’enquête publique et dont vous trouvez le détail ci-dessous.

Ainsi, prenant acte des progrès réalisés, nous demandons :

Pour les effluents liquides :  

  • Respecter fin 2019, l’arrêté ministériel du 2 février 1998 (actuellement, une dérogation permet à l’industriel de dépasser les normes de rejets en mer pour plusieurs paramètres)
  • Trouver une solution technique pour recycler l’eau dans son propre process
  • Surveiller l’évolution des hydrotalcites dans la fosse de la Cassidaigne

Pour les « solides » (site de Mange-Garri) :

  • La mise en œuvre de toutes les dispositions définies par l’arrêté préfectoral du 14 mars 2019 concernant les eaux de ruissellement et plus particulièrement l’étanchement du bassin de stockage n° 7 qui recueille les eaux de pluie avant leur renvoi vers l’usine pour réutilisation
  • La prise en compte de toutes les dispositions nécessaires pour limiter les envols, notamment en cas de vents violents
  • La renaturation du site
  • La prise en compte de toutes les demandes exprimées par les riverains concernant les nuisances liées aux sites de Gardanne et de Mange-Garri ;
  • La mise en sécurité de l’ensemble du site grâce à un système de clôtures ;
  • Sous réserve d’une maîtrise technique suffisante, la valorisation de la Bauxaline.

Pour plus de détails retrouver l’article ici !

Le bois-énergie

France Nature Environnement Provence-Alpes-Côte d’Azur a organisé deux jours de formation sur la gestion durable des forêts et la filière bois-énergie les 18 et 19 juin à Marseille.

Une vingtaine de participants ont assisté aux deux modules de formation sur la gestion durable des forêts et sur la filière bois-énergie.

Plusieurs thèmes étaient abordés : les fonctions de la forêt, ses liens avec la biodiversité, la filière en France, les bonnes et mauvaises pratiques en matière de gestion des forêts, les gros consommateurs de la filière de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, etc.

Ils ont travaillé ensemble en intelligence collective sur les revendications et attentes qu’apporte les associations concernant la filière bois-énergie (manière d’exploiter, plan d’approvisionnement, système de production énergétique choisi, hiérarchie des usages…).

Enfin, la formation a été clôturée par une visite de terrain à La Sambuc, dans une forêt départementale gérée par l’ONF au sein du Parc Naturel de la Sainte-Baume. Guidés par la chargée de mission forêt du PNR, un agent de l’ONF et un agent du service de gestion des ENS du département du Var, les participants en ont appris plus sur la Charte forestière du PNR, la politique du département du Var sur la gestion des forêts et la manière dont les coupes d’arbres sont prévues pour le bois-énergie.

FNE : Sans plastiques

FNE : Pour la journée sans sac plastique le 3 juillet, notre association s’interroge : où en sommes-nous, 3 ans après l’interdiction des sacs plastiques à usage unique ? Nous sommes donc allés à la rencontre des commerçants et usagers du marché de Noailles à Marseille afin d’échanger sur cette question et présenter des alternatives possibles.

Nous le savons : notre environnement suffoque sous le plastique. Mais savez-vous que ce plastique arrive aussi dans nos assiettes ? Il voyage même jusqu’aux Alpes via l’air que nous respirons ! En moyenne, nous ingérons donc sans le savoir 5 grammes de plastique par semaine.

 

Conférence : Public health: how to deal with climate change?

L’European Public Health Association (EUPHA) et la Société Française de Santé Publique (SFSP) co-organisent la 12ème conférence européenne de santé publique  du 20 au 23 novembre 2019 au Parc Chanot à Marseille.

Le 20 novembre de 9h à 17h se tiendra la pré-conférence « Public health: how to deal with climate change? » .

Elle est organisée par Air Climat et son Groupe Régional d’Experts sur le Climat. Et est en partenariat avec l’Agence Régionale de Santé (ARS), la Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DREAL) Provence-Alpes-Côte d’Azur et la Région Sud.

Le pré-programme de cet évènement labellisé PRSE 3 est accessible au lien suivant : https://ephconference.eu/2019-pre-conference-210

L’inscription est gratuite mais obligatoire : https://ephconference.eu/register-107

 

Guide du composteur

Cette formation est ouverte à toute personne ayant déjà ou non pratiqué le compostage.

Et qui d’un autre côté, exprime le souhait d’acquérir puis de transmettre le savoir-faire autour de soi.
La formation de Guide Composteur est d’ailleurs, un pré-requis pour entamer la formation Maître Composteur (plus d’info sur notre site, rubrique «formation»).

La formation allie théorie et mise en situation pratique.
Nombre de participants : 8 à 14.
Évaluation de chaque module : écrite ou pratique.
Formation certifiante

Fertiles rencontres

 

Fertiles Rencontres : Le deuxième séminaire destiné à l’ensemble des acteurs de l’Éducation à l’Environnement et au Développement Durable , se déroulera le vendredi 5 juillet de 8h30 à 16h30 à l’écogite Le Loubatas à Peyrolles.

Vous trouverez ci-joint un aperçu du programme de cette journée. Un programme plus détaillé vous sera donc envoyé courant juin.

En somme, la Métropole vous invite d’ores et déjà à vous inscrire au plus tôt par retour de mail. Les places étant cette fois limitées.

Dans le cadre d’une approche de l’alimentation responsable, le repas sera offert aux participants.

Au plaisir de vous rencontrer.

L’équipe de la Direction Générale adjointe de la stratégie environnementale- Métropole Aix-Marseille-Provence

 

 

“Nudges verts” : nouvelles incitations pour des comportements écologiques

De nouvelles méthodes  révolutionnaires et durables de changements d’habitudes de consommation. Certains utilisent une stratégie issue des sciences comportementales : “nudge” (pour “coup de pouce”). D’ailleurs, cette stratégie incite l’individu à faire des choix dans l’intérêt général, sans être prescriptif ou culpabilisant.

Par ailleurs, cet article consacré aux nudges verts traite : de la description du cadre théorique des stratégies comportementales, les auteurs présentent des nudges déjà en action. Dans un second temps, les acteurs exposent les limites et les perspectives d’utilisation des sciences comportementales pour l’écologie.

L’article présente d’exemples concernant la promotion d’une alimentation équilibrée.

 

Télécharger le document