Articles

Rejets polluants d’Altéo

Rejets polluants : en juillet 2018, le Tribunal Administratif de Marseille a imposé à ALTEO la mise aux normes, d’ici fin 2019, de son rejet liquide envoyé par 300 mètres de fond en Méditerranée.

Malgré un appel d’ALTEO pour augmenter ce délai, cette décision est demeurée inchangée.

Pointant du doigt le manque d’évaluation de l’impact total d’ALTEO, le juge avait ordonné la réalisation d’une étude d’impact complémentaire sur les effets cumulés de l’usine d’alumines, du rejet liquide en mer et du stockage de résidus de bauxite sur le site de Mange-Garri : ce complément d’étude est aujourd’hui soumis à enquête publique.

France Nature Environnement, FNE Provence-Alpes-Côte d’Azur et FNE Bouches-du-Rhône ont ainsi travaillé de concert pour construire leur avis : au vu des multiples enjeux de l’usine, il a été choisi d’établir des observations plus larges que le spectre de l’enquête publique et dont vous trouvez le détail ci-dessous.

Ainsi, prenant acte des progrès réalisés, nous demandons :

Pour les effluents liquides :  

  • Respecter fin 2019, l’arrêté ministériel du 2 février 1998 (actuellement, une dérogation permet à l’industriel de dépasser les normes de rejets en mer pour plusieurs paramètres)
  • Trouver une solution technique pour recycler l’eau dans son propre process
  • Surveiller l’évolution des hydrotalcites dans la fosse de la Cassidaigne

Pour les « solides » (site de Mange-Garri) :

  • La mise en œuvre de toutes les dispositions définies par l’arrêté préfectoral du 14 mars 2019 concernant les eaux de ruissellement et plus particulièrement l’étanchement du bassin de stockage n° 7 qui recueille les eaux de pluie avant leur renvoi vers l’usine pour réutilisation
  • La prise en compte de toutes les dispositions nécessaires pour limiter les envols, notamment en cas de vents violents
  • La renaturation du site
  • La prise en compte de toutes les demandes exprimées par les riverains concernant les nuisances liées aux sites de Gardanne et de Mange-Garri ;
  • La mise en sécurité de l’ensemble du site grâce à un système de clôtures ;
  • Sous réserve d’une maîtrise technique suffisante, la valorisation de la Bauxaline.

Pour plus de détails retrouver l’article ici !

Le bois-énergie

France Nature Environnement Provence-Alpes-Côte d’Azur a organisé deux jours de formation sur la gestion durable des forêts et la filière bois-énergie les 18 et 19 juin à Marseille.

Une vingtaine de participants ont assisté aux deux modules de formation sur la gestion durable des forêts et sur la filière bois-énergie.

Plusieurs thèmes étaient abordés : les fonctions de la forêt, ses liens avec la biodiversité, la filière en France, les bonnes et mauvaises pratiques en matière de gestion des forêts, les gros consommateurs de la filière de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, etc.

Ils ont travaillé ensemble en intelligence collective sur les revendications et attentes qu’apporte les associations concernant la filière bois-énergie (manière d’exploiter, plan d’approvisionnement, système de production énergétique choisi, hiérarchie des usages…).

Enfin, la formation a été clôturée par une visite de terrain à La Sambuc, dans une forêt départementale gérée par l’ONF au sein du Parc Naturel de la Sainte-Baume. Guidés par la chargée de mission forêt du PNR, un agent de l’ONF et un agent du service de gestion des ENS du département du Var, les participants en ont appris plus sur la Charte forestière du PNR, la politique du département du Var sur la gestion des forêts et la manière dont les coupes d’arbres sont prévues pour le bois-énergie.

FNE : Sans plastiques

FNE : Pour la journée sans sac plastique le 3 juillet, notre association s’interroge : où en sommes-nous, 3 ans après l’interdiction des sacs plastiques à usage unique ? Nous sommes donc allés à la rencontre des commerçants et usagers du marché de Noailles à Marseille afin d’échanger sur cette question et présenter des alternatives possibles.

Nous le savons : notre environnement suffoque sous le plastique. Mais savez-vous que ce plastique arrive aussi dans nos assiettes ? Il voyage même jusqu’aux Alpes via l’air que nous respirons ! En moyenne, nous ingérons donc sans le savoir 5 grammes de plastique par semaine.

 

Conférence : Public health: how to deal with climate change?

L’European Public Health Association (EUPHA) et la Société Française de Santé Publique (SFSP) co-organisent la 12ème conférence européenne de santé publique  du 20 au 23 novembre 2019 au Parc Chanot à Marseille.

Le 20 novembre de 9h à 17h se tiendra la pré-conférence « Public health: how to deal with climate change? » .

Elle est organisée par Air Climat et son Groupe Régional d’Experts sur le Climat. Et est en partenariat avec l’Agence Régionale de Santé (ARS), la Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DREAL) Provence-Alpes-Côte d’Azur et la Région Sud.

Le pré-programme de cet évènement labellisé PRSE 3 est accessible au lien suivant : https://ephconference.eu/2019-pre-conference-210

L’inscription est gratuite mais obligatoire : https://ephconference.eu/register-107

 

Guide du composteur

Cette formation est ouverte à toute personne ayant déjà ou non pratiqué le compostage.

Et qui d’un autre côté, exprime le souhait d’acquérir puis de transmettre le savoir-faire autour de soi.
La formation de Guide Composteur est d’ailleurs, un pré-requis pour entamer la formation Maître Composteur (plus d’info sur notre site, rubrique «formation»).

La formation allie théorie et mise en situation pratique.
Nombre de participants : 8 à 14.
Évaluation de chaque module : écrite ou pratique.
Formation certifiante

Fertiles rencontres

 

Fertiles Rencontres : Le deuxième séminaire destiné à l’ensemble des acteurs de l’Éducation à l’Environnement et au Développement Durable , se déroulera le vendredi 5 juillet de 8h30 à 16h30 à l’écogite Le Loubatas à Peyrolles.

Vous trouverez ci-joint un aperçu du programme de cette journée. Un programme plus détaillé vous sera donc envoyé courant juin.

En somme, la Métropole vous invite d’ores et déjà à vous inscrire au plus tôt par retour de mail. Les places étant cette fois limitées.

Dans le cadre d’une approche de l’alimentation responsable, le repas sera offert aux participants.

Au plaisir de vous rencontrer.

L’équipe de la Direction Générale adjointe de la stratégie environnementale- Métropole Aix-Marseille-Provence

 

 

“Nudges verts” : nouvelles incitations pour des comportements écologiques

De nouvelles méthodes  révolutionnaires et durables de changements d’habitudes de consommation. Certains utilisent une stratégie issue des sciences comportementales : “nudge” (pour “coup de pouce”). D’ailleurs, cette stratégie incite l’individu à faire des choix dans l’intérêt général, sans être prescriptif ou culpabilisant.

Par ailleurs, cet article consacré aux nudges verts traite : de la description du cadre théorique des stratégies comportementales, les auteurs présentent des nudges déjà en action. Dans un second temps, les acteurs exposent les limites et les perspectives d’utilisation des sciences comportementales pour l’écologie.

L’article présente d’exemples concernant la promotion d’une alimentation équilibrée.

 

Télécharger le document

1001 Nuits Alpines 2019

Que vous soyez une collectivité, un centre de loisirs, un centre social, un centre de vacances, un établissement scolaire, un club sportif, un groupe de jeunes… etc.

Educ’alpes vous invite, avec un collectif d’acteurs alpins, à participer à l’opération “1001 Nuits Alpines”. Une opération conviviale sur les Alpes françaises, qui rassemble des projets pédagogiques locaux pour permettre aux jeunes de vivre une belle expérience en montagne.

Éduquer en montagne, impliquer les jeunes dans la préparation d’une sortie, animer une marche en montagne, favoriser l’autonomie et le plaisir dans la découverte, jouer et prendre le temps, aller à la rencontre de ceux qui vivent et travaillent en montagne, faire de la nuit un temps fort (balade nocturne, contes, astronomie, observation d’espèces, création artistique…), proposer une action citoyenne dans son programme, privilégier la mobilité douce.

 

1001 Nuits Alpines

1001 Nuits Alpines

Participez à l’évènement

Nouveauté : Guide pédagogique “Créer un coin nature dans mon collège”

Le Graine Île-de-France et le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis ont le plaisir de vous annoncer la diffusion d’un guide d’accompagnement pour la création de coins nature. 
Créer un espace dédié à la nature est souvent l’un des projets phares des enseignants. Mais comment faire avec ses élèves ? Par quoi commencer ? Comment l’aménager ? Et sur qui s’appuyer ? …sont souvent les questions qui retardent sa réalisation. C’est ainsi que le guide “Créer un coin nature dans mon collège” a vu le jour.

Destiné aux enseignants, il a pour objectif de fournir les clés pour créer, aménager, entretenir et animer avec les élèves un coin nature.

Coin nature dans mon collège

Créer un coin nature

 

Téléchargeable gratuitement, ce guide vous accompagnera tout au long de votre projet. Que ce soit pour mettre en place un potager, une mare ou installer des aménagements pour accueillir la biodiversité, il vous guidera sur le matériel à acquérir, les erreurs à éviter, les précautions à prendre et sur les aides à solliciter.

 

TÉLÉCHARGER LE GUIDE

 

 

 

En immersion – Les épisodes des Agences de l’Eau

En immersion – Episode 1

En pleine nuit, poussée par la chaleur étouffante de l’été, Léa entre à moitié endormie dans sa cuisine ouvre un placard, prend un très grand verre et le remplit d’eau du robinet. Elle en boit quelques gorgées et s’apprête à verser l’eau restante dans l’évier, c’est à dire la quasi totalité du verre. Grave erreur ! Une voix l’interpelle : “ Ca va pas non ? ” Léa va comprendre pourquoi jeter de l’eau parfaitement potable comme une vulgaire eau usée n’est pas une bonne idée. Traiter la pollution domestique, notamment les macropolluants, est un défi de tous les jours, et Léa peut y prendre sa part. C’est ce qu’elle va apprendre grâce à cette rencontre… les stations d’épuration pour assainir l’eau et tout le travail de dépollution des eaux domestiques n’auront plus de secret pour elle ! Si Léa ne s’en rend pas encore compte, son quotidien va être bouleversé par cette drôle de rencontre… La suite au prochain épisode !

En immersion – Episode 2

Chamboulée après sa rencontre avec l’eau, Léa est déterminée à en savoir plus sur ce sujet passionnant mais finalement méconnu : la gestion de l’eau en France. Alors qu’il fait encore très chaud fin octobre 2018 vers Lyon et que certains cours d’eau sont à sec, le département de l’Aude est touché par de violentes inondations. Drôle de paradoxe. Ni une, ni deux, Léa se lance dans des recherches : comment l’eau fait face au changement climatique ? Les solutions existent, c’est maintenant le temps de l’action ! Et Léa veut le prouver à Max, son collègue. Démonstration avec l’Yzeron, un affluent du Rhône, qui depuis 2014 s’est transformé. Le béton qui bordait le cours d’eau a laissé place à un lit et des berges naturels, où la biodiversité est revenue et les promeneurs aussi. Mais surtout, les inondations sont bien moins fréquentes ! Libérée, délivrée, l’eau se la coule désormais douce laissant la nature nous protéger … naturellement ! Max, impressionné, se demande tout de même pourquoi Léa a rêvé de lui. Léa esquisse un sourire en coin et lui demande s’il fait toujours du théâtre… Pas peu fier, Max répond par l’affirmative sans comprendre… Léa annonce mystérieusement qu’elle a une idée… La suite au prochaine épisode !