Articles

Ça chauffe, partageons l’eau !

Film d’animation sur le partage de l’eau et le plan de gestion de la ressource en eau. Rivières à sec l’été, arrêtés sécheresse, arrêts d’exploitation…

L’eau des rivières et des nappes n’est pas inépuisable. Pour éviter les crises, anticipons. Chacun doit participer à l’effort en portant des projets d’économies d’eau. La bonne méthode, c’est la concertation entre acteurs d’un même territoire : se mettre autour de la table pour bâtir ensemble un plan de gestion de la ressource (PGRE). Partageons l’eau, on a tous à y gagner !

Durée : 4’ – mars 2017 ©Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse / Big Bang communication

Journée technique : Partage de l’eau à l’heure du changement climatique

Le 20 juin 2017, l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse organise une journée technique sur le “Partage de l’eau”

Cette journée est consacrée à l’information et à l’échange avec l’éclairage d’élus, de représentants du monde économique, de l’État et de chercheurs.

Chaque usager doit participer à l’effort en portant des projets d’économies d’eau.

La bonne méthode, c’est la concertation entre acteurs d’un même territoire pour bâtir un plan de gestion de la ressource en eau (PGRE).


  • Pourquoi et comment faire ?
  • Quels bénéfices pour le territoire ?
  • Comment lever les obstacles ?
  • Quelles conséquences sur les financements de l’agence de l’eau ?

Programme et inscriptions

…………………………..
Lieu
Le Carré d’Aix
Zac La Robole
190, rue Pierre Duhem
13856 Aix-en-Provence
…………………………..
Informations
INSCRIPTION NOMINATIVE OBLIGATOIRE AVANT LE 8 JUIN
Le GEMAPI en action

GEMAPI : De nouvelles perspectives en EEDD !

Le 23 mars 2017, se déroulait une réunion d’information “GEMAPI, un outil de valorisation pour les territoires” organisée par EA éco-entreprises. L’objectif était de répondre au besoin d’informations sur la mise en place de la GEMAPI. Plusieurs partenaires ont présenté les aspects techniques : Pôle EAU, ARPE, IRSTEA, Agence de l’Eau. Le GRAINE PACA était présent pour comprendre les enjeux de la nouvelle compétence GEMAPI dans le domaine de l’EEDD.

Qu’est-ce que GEMAPI ?

La GEMAPI est la gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations. La loi du 27 janvier 2014 de modernisation de l’action publique crée une compétence ciblée et obligatoire relative à la gestion des GEMAPI. Cette loi attribue cette compétences aux communes et à leurs groupements.

Objectifs

Malgré des avancées notables en matière de qualité de l’eau sur l’ensemble du territoire régional, l’objectif est ambitieux. En effet, en Provence-Alpes-Côte d’Azur, il est fixé pour 2021 de :

  • retrouver un bon état écologique pour 2/3 des rivières
  • retrouver un bon état écologique pour 99% des eaux souterraines

Cet objectif semble certes encore lointain. Notamment, au vu des problèmes des cours d’eau de la région. Comme l’excès de prélèvement d’eau sur certaines rivières, rivières sont trop enserrées dans des digues, barrages et de seuils qui bloquent la circulation des poissons, mais également des sédiments, pesticides, etc.

Aujourd’hui, tous les niveaux de collectivités sont concernés par l’entretien et la restauration des cours d’eau ainsi que les ouvrages de protection contre les crues. Mais aucune de ces collectivités n’en est spécifiquement responsable.

Compétences des communes et Interco

Dès le 1er Janvier 2018, cette gestion de la ressource en eau sera exclusivement confiés aux communes. Et éventuellement à leurs établissements publics de coopération intercommunale à fiscalité propre (EPCI FP).

La GEMAPI va s’inscrire dans trois enjeux majeurs:

  • Concilier la gestion avec la prévention et l’approche globale de la politique de l’eau
  • Concilier l’amont et l’aval
  • Mettre en places des moyens au sein des structures et des accompagnements (financiers notamment). Avec une approche par rapport au public qui apparaît dans le texte très importante.

Il est important de noter que les compétences GEMA et PI existent déjà au sein des collectivités. Or, la GEMAPI permet une cohérence territoriale via une gouvernance établie. Il est donc essentiel d’intégrer les différents milieux et secteurs d’activités au sein de cette nouvelle compétence (associations, collectivités, entreprises, bureaux d’études…).

Quelles places pour l’EEDD ?

Les EPCI ou autres entités compétentes dans le domaine de la GEMAPI vont avoir besoin, dans un souci de communication et de pédagogie, de mettre en place des animations à destination du grand public (notamment les administrés du territoire concernée). Cela aura pour but de faire comprendre au plus grand nombre la nécessité (les gains mais aussi les dangers et les risques) de mettre en place des actions de gestion de ces milieux aquatiques.

Cette meilleure connaissance et compréhension des problématiques est souvent le gage d’une meilleure mobilisation des citoyens et des élus pour avancer dans la gestion intégrée des milieux aquatiques. Les associations seraient alors sollicitées afin concevoir et créer des animations, que ce soit pour un public scolaire ou un public adulte.

Document(s) utile(s)

Le rapport sur l’état des eaux des bassins Rhône-Méditerranée et Corse

Zones humides, zones utiles : agissons !

La moitié des zones humides ont disparu au cours du siècle denier. pourtant, elles offrent de nombreux services gratuits. Mobilisons-nous d’urgence !

Protéger les zones humides, c’est bon pour l’économie et l’attractivité des territoires.

Zones humides, zones utiles : agissons !

Une grande diversité de zones humides : marais, marais salants, prairies humides, lacs d’altitude, bras morts, mares, forêts alluviales

50% des zones humides ont disparu en France au cours du siècle dernier

40% des zones humides de têtes de bassin

65 % des plaines alluviales

25% de marais et étangs littoraux

Les activités humaines en cause

Urbanisation et routes, intensification de l’agriculture, intensification de la production forestière, aménagement des cours d’eau, aménagements portuaires, prélèvements d’eau, extraction de matériaux

Les zones humides offrent de nombreux services gratuits

Comme une éponge, les zones humides absorbent l’eau

En bord de rivières, elles atténuent les crues

Et soutiennent l’étiage quand l’eau manque

Elles favorisent l’infiltration vers les nappes souterraines

Grâce à la photosynthèse de la végétation

Les zones humides piègent 30% du carbone dans les sols

C’est bon pour atténuer le changement climatique

En absorbant jusqu’à 16% de l’azote, elles contribuent à améliorer la qualité de l’eau

Refuge pour la biodiversité, elles abritent 50% des espèces d’oiseaux et 100% des amphibiens

La majorité de ces espèces sont communes 30% sont rares et menacées

Très fertiles grâce aux limons déposés par les crues de la rivière

Ce sont des espaces naturellement riches pour l’agriculture

Stop à la disparition des zones humides

Il coute 5 fois moins cher de protéger les zones humides que de compenser la perte des services qu’elles nous rendent gratuitement

Mobilisons-nous d’urgence

Là où le risque d’urbanisation menace

Autour des zones de captage d’eau potable

Là où elles participent à lutter contre les inondations

Restaurons les zones humides

Retrouvons un fonctionnement naturel

Reconnectons les zones humides avec la rivière

Laissons la végétation naturelle revenir

Adaptons nos modes d’entretien

Des activités sont possibles dans les zones humides

Priorités à l’élevage : pâturage, foin…

Aux activités de loisirs (pêche, chasse…) et à la découverte de la nature Agence de l’eau, services de l’Etat et ses établissements, publics, collectivités, associations et usagers : ensemble redonnons leur place aux zones humides dans nos territoires !

economie d'eau

Projet “Économisons l’eau”

Comment garantir durablement l’accès à l’eau pour tous sur le territoire ? Comment compenser la hausse des besoins en eau potable due à l’augmentation de la population sans gréver les ressources déjà déficitaires dans certains secteurs ?

Pour répondre à ces enjeux, le projet “Économisons l’eau, chaque goutte compte !”, animé par GESPER et le GRAINE PACA, financé par les fonds européens pour le développement régional, le conseil régional Provence-Alpes- Cote d’Azur et l’Agence de l’eau RMC, vise à améliorer la gestion actuelle de l’eau sur le territoire, afin de maintenir durablement l’équilibre entre la ressource en eau, les besoins des usagers et la préservation des milieux aquatiques.

Ici l’eau est d’Or

Que vous soyez gérant de magasin, responsable au sein d’une collectivité territoriale ou hébergeur touristique, vous pouvez vous engager dans cette démarche d’économie d’eau.

Selon le type de public, les outils prendront différentes formes mais le message reste le même : sensibiliser pour être plus économe !

Je suis responsable au sein d’une collectivité, je communique pour sensibiliser mes administrés …

Grâce à des affiches que vous pouvez disposez dans différents endroits sur votre territoire (arrêt de bus, mairie, affichage public…), participez activement pour aider vos administrés à réduire leurs factures d’eau ! Des formations sont aussi disponibles pour les employés municipaux qui veulent se former.

Je suis responsable d’un magasin de bricolage ou d’une jardinerie …

Dans une démarche vertueuse du magasin, vous pouvez renseigner vos clients grâce à un présentoir et 9 fiches-conseils, des stop-produits indiquant les produits hydro-économes mais aussi des réglettes signalisant les produits hydro-économes.

La démarche est totalement gratuite pour vous et nous nous engageons de vous livrer le matériel et des explications sur les outils directement en magasin.

Je suis hébergeur touristique, je conseille mes hôtes pour adopter des gestes simples et économes …

En plus des fiches, nous vous mettons à disposition un chevalet de sensibilisation sur les enjeux du territoire et les gestes d’économie d’eau.

 

impression_gesper_verso

Besoin d’informations sur notre projet ? Vous voulez vous inscrire dans la démarche ?

Contactez-nous !

gpaca@grainepaca.org

09 72 13 37 85