Articles

Séjours été jeunes

La crise actuelle représente des interrogations concernant le déroulement des Séjours été jeunes

Voici donc quelques éléments de réponses apportés par Jean Michel Blanquer (Ministre de l’éducation).

  • Renforcement du dispositif “écoles ouvertes”. Ainsi selon le ministre “Les écoles et établissements resteront ouverts en juillet et août pour qu’il y ait des activités ludiques et sportives”.
  • Un point également sur les colonies de vacances. Celles-ci “se feront dans un cadre régional”. Des “séjours plus longs” proposés, avec la création d’un “label qui permettrait aux acteurs classiques d’avoir des financements et une dynamique nouvelle”. Le ministre annonce que le “domaine des acteurs” des colonies de vacances pourrait être “élargi”.
  • Enfin le développement des modules de soutien scolaire “notamment dans la dernière semaine d’août”. Cela permettrait donc aux élèves ayant eu des difficultés de s’améliorer, avant la rentrée.

Sources: France info 

 

D’autres actualités du Graine.

Développement durable

Au BO du 29 août 2019 – Nouvelle phase de généralisation de l’éducation au développement durable – EDD 2030

  1. Pour l’Education Nationale, les écoles et établissements doivent donc devenir systématiquement des lieux exemplaires. Dans les branches de la protection de l’environnement et de la biodiversité
  2.  Renforcer le pilotage académique et local de la transition écologique. S’appuyer, par ailleurs,  sur les dynamiques créées par la démocratie lycéenne
  3. Ces actions concrètes sont démultipliées par un renforcement des thématiques. Que cela soit de la protection de l’environnement ou la biodiversité dans les programmes et les diplômes
  4. Dimension européenne et internationale. Dans l’objectif de lutter contre le changement climatique et donc la protection de l’environnement. La France accueillera en juin 2020 le Congrès mondial de l’Union internationale de conservation de la nature
  5. Évaluation, suivi et coordination nationale (l’évaluation des établissements prendra ainsi en compte l’importance de l’EDD dans le projet d’établissement…

Jeu : Eco-Ecole

Eco-Ecole, le jeu coopératif concernent tous les élèves à partir de 7 ans. L’objectif est de comprendre de manière ludique les ressorts d’une démarche de développement durable. Il se base sur la simulation d’un projet Eco-Ecole.

Il constitue un support permettant d’impulser et animer des démarches de développement durable dans les établissements scolaires et périscolaires du territoire. De plus, il y a la possibilité de faire du lien avec la dynamique portée : Volet EDD du Projet éducatif local, Plan Climat, etc. Enfin, les joueurs peuvent le personnaliser grâce à la création de nouveaux contenus. Et ainsi, refléter des réalités locales (acteurs et enjeux, actions menées, etc.).

Ainsi, le guide pédagogique fourni avec le plateau donne les clés d’animation pour explorer et comprendre chaque étape de la partie !

Le procédé est disponible à la commande sur notre site Internet !

Plus de renseignements ici !

Commandez le jeu ici !

l’Apier ou le mur a des oreilles, nouvel adhérent du GRAINE

Dans le cadre de son projet participatif des ruchers écoles citoyens en région PACA, l’association l’Apier ou le mur a des oreilles intègre le réseau GRAINE à compter du mois de Mars.

RUCHER ÉCOLE CITOYEN

l’Apier ou le mur a des oreilles présente un concept de
Rucher-école citoyen différent d’un rucher école de production, d’élevage
ou de loisir.

Le premier objectif du rucher est de préserver l’abeille et les insectes
pollinisateurs, les porteurs clefs de la pollinisation.

C’est aussi d’y introduire des méthodes d’élevage liées à l’apiculture
traditionnelle peu coûteuse et surtout respectueuse de l’abeille noire.
C’est un lieu pour y introduire un Apier ou un mur à abeilles, patrimoine
rural bâti en pierres sèches, en y nichant des ruches traditionnelles en
paille afin de réapprendre l’apiculture par des savoir-faire et de préserver
l’abeille locale noire provençale.

Le rucher- école est un lieu collectif de transmission sur l’apiculture et le
jardin qui permettront à tous les publics de comprendre l’utilité de l’abeille
dans l’environnement, une conscience de participation active à la
biodiversité en repeuplant le territoire de ruches.

C’est un lieu de partage, d’échanges intergénérationnelles.

C’est un lieu de création paysage avec l’implantation d’un garde-manger
composé d’arbres, arbustes et de plantes mellifères plantés ou non pour
offrir une biodiversité alimentaire pour les abeilles.En effet, il sera créer
en parallèle un jardin potager, un arboretum comprenant des arbres
méditerranéens (fruitiers ou non) en voie de disparition qui seront plantés
pour bien comprendre l’impact de l’abeille sur la flore et sur notre
alimentation.

concours agriculture biologique

Concours Agriculture Biologique pour les primaires

6ème édition du concours national “Les Petits Reporters de la Bio”

La 6e édition du concours national Les Petits Reporters de la Bio est lancée ! Vous avez jusqu’au 21 avril 2018 pour participer avec vos élèves ou votre groupe d’enfants. Bonne chance à tous!

Pour consulter le règlement du concours “Les Petits Reporters de la Bio”.

Pour se préinscrire

Qu’est-ce que le concours « Les Petits Reporters de la Bio »

Lancé en 2012, le concours “Les Petits Reporters de la Bio” consiste à créer un journal sur l’agriculture biologique avec une classe ou un groupe d’élèves autour des thèmes: “La bio dans mon restaurant scolaire”, “Les fruits et légumes de saison bio”, “Du blé au pain bio”, “L’élevage bio”, “De la vache au yaourt bio”, “La bio dans ma région”, “Notre potager bio”, ou tout autre sujet bio.

Pour réaliser le journal (2 feuilles format A4 recto verso), les enseignants ou animateurs peuvent mobiliser les apprentissages et les compétences des élèves en sciences, éducation au développement durable, expression orale et écrite, arts plastiques, etc., et ainsi raconter, exposer, dessiner ou photographier l’agriculture biologique et ses produits. Le journal doit comporter un titre, un édito, des articles de fond illustrés de photos ou de dessins ou BD.

A qui s’adresse-t-il ?

Il s’adresse à toutes les classes de CE1, CE2, CM1 et CM2 de France métropolitaine et des départements d’outre-mer, ainsi qu’aux groupes d’élèves de CE1 au CM2 constitués dans le cadre des activités périscolaires (groupes de 35 élèves maximum).

Pour consulter la foire aux questions

Des outils mis à disposition pour accompagner vos projets pédagogiques

En effet, l’Agence BIO vous propose des supports pédagogiques conçus en lien avec les programmes de sciences et d’éducation au Développement Durable.

 

Donc, pour commander gratuitement un kit pédagogique, cliquez ici.

Voir d’autres outils pédagogiques des adhérents du GRAINE PACA.

Toulon métropole appel d'offre

Appel d’offre « Promenons-nous dans les bois »

RÉALISATION D’ACTIONS PÉDAGOGIQUES PROMENONS-NOUS DANS LES BOIS, POUR LES ANNÉES SCOLAIRES 2017-2020.

La Communauté d’Agglomération Toulon Provence Méditerranée met en œuvre depuis la rentrée scolaire 2011 des accompagnements pédagogiques sur la découverte des espaces naturels de son territoire. L’objectif est donc d’étudier les milieux forestiers de l’agglomération et de faire identifier aux élèves la complexité du Développement Durable conciliant les trois thématiques : environnement, social et économie.
Pour chaque année scolaire le nombre de classes sensibilisées est réparti tel que :

  • Lot 1 « Cap Sicié » (10 classes)
  • Lot 2 « La Colle Noire » (10 classes)
  • Lot 3 « Le Mont Faron » (10 classes)

Ainsi, la Communauté d’Agglomération mandate des structures spécialisées dans l’éducation au développement durable pour réaliser les accompagnements pédagogiques auprès des classes.
Ces missions doivent s’exécuter sur les périodes scolaires allant chaque année de octobre jusqu’en juin.

Date limite de dépôt des dossiers : 12/07/2017 à 16h00

Lien vers l’appel d’offre

 

Concours 2017 Aix-Marseille “Éducation au Développement Durable”

Cette année, le GRAINE  a à nouveau été juge du concours EDD de l’Académie Aix-Marseille. Pour l’édition 2017, tous les établissements scolaires de l’académie scolaire présentaient un projet. Le thème étant : « Objectif zéro déchet : inventons une nouvelle vie pour nos restes alimentaires ». De plus en plus d’écoles, collèges et lycées répondent présents chaque année.

La Boîte à Compost – Mallette pédagogique sur le compostage

L’outil pédagogique sur le compost pour tous

La boîte à compost est une mallette pédagogique permettant de sensibiliser au compostage et à la gestion des déchets. Elle développe des animations adaptées auprès de différents publics : enfants, adolescents et adultes. Par ailleurs, elle s’intègre dans les projets de développement durable des établissements scolaires, associations et collectivités.

En outre, la boîte à compost est un outil pédagogique qui permet de créer ses propres projets et animations de sensibilisation au compostage. La boîte à compost vous fait découvrir le mode de recyclage le plus naturel des résidus organiques à travers une démarche participative.

Contenu de la mallette boîte à compost

La variété du matériel de la boîte à compost permet de multiples approches. Sensorielle, ludique, naturaliste, expérimentale, systémique, artistique, imaginaire, créative… Tout le contenu est expliqué en détail sur le site de la Boîte à Compost.

Vous aurez de nombreuses portes d’entrée possibles pour aborder la thématique du compostage ce qui rendra votre animation plus dynamique.

De plus, l’ensemble des supports contenus dans la mallette pédagogique sont disponibles en version numérique sur le CD-Rom, et sont donc reproductibles et imprimables.

Pourquoi cette démarche ?

La gestion des déchets, grand enjeu de notre siècle, s’impose comme l’un des éléments incontournable du développement durable. Notre production de déchets ayant doublé en 40 ans, la décharge, ou le 7e continent sont devenus les symboles de notre société. Ces éléments nous incitent à nous remettre en question sur notre consommation et la gestion de nos déchets.

La poubelle d’un ménage étant composée pour 30% en poids de déchets organiques. Le compostage apparaît ainsi comme l’un des axes de réponse à cette problématique.

En effet, le Grenelle de l’environnement a fixé des objectifs de valorisation d’au moins 45% des déchets recyclables et compostables en 2015. Depuis, le compostage est devenue l’une des priorités des politiques publiques.

Pour en savoir plus sur l’outil, rendez-vous sur son site internet.

Jardinage et coins nature Ministère de l'Environnement

10 000 coins Nature dans les écoles et collèges

Les Coins Nature

Le Ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer a lancé l’opération 10 000 coins nature dans les écoles et les collèges.

Il s’agit pour les collectivités en TEPCV (Territoires à Énergie Positive pour la Croissance Verte) qui le souhaitent de demander une subvention. Elle se fait auprès du ministère pour la mise en place d’un coin nature dans son et/ou ses établissements scolaires.

 

La subvention de 500€

La subvention est de 500€ et doit couvrir au minimum 80% des dépenses à engager. Ce qui veut dire que le budget global du projet doit être supérieur à 625€ pour que la subvention soit allouée.

Ce projet peut permettre d’être une réelle amorce pour des projets plus importants de coin nature dans la collectivité. La collectivité peut tout à fait intégrer les coins nature dans son programme TEPCV. Elle pourrait donc allouer des financements plus importants.

Mais le temps presse car les projets de convention sont à remettre avant le 1er mai 2017.

 

La collectivité est acteur du projet

Vous ne pouvez pas, en tant que , postuler directement avec une école ou une collectivité. Cette démarche doit être faite directement par la collectivité. Mais les structures d’Éducation à l’Environnement et au Développement Durable pourront accompagner les écoles et/ou collectivités à se lancer dans l’aventure.

 

La démarche pour les coins Nature

La démarche est la suivante:

– il faut aller sur le site du ministère afin de remplir le formulaire en ligne,

– ensuite, la collectivité recevra le projet de convention à remplir et à faire signer par le maire ou le président (cas des EPCI, des communautés de communes, des conseils départementaux). Et elle doit l’envoyer au ministère.

– une fois les actions et travaux effectués (avant le 31 décembre 2017), il faudra fournir les pièces justificatives (factures, CR, photos) à la DREAL.

Pour toute question concernant ce dispositif: mission.tepcv@developpement-durable.gouv.fr

 

Pour la liste des territoires en TEPCV, c’est ici.