Articles

Appel à projets en faveur des “Zones humides clés”

L’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse lance un appel à projets nommé “Zones humides clés”

Agir pour préserver et restaurer les zones humides clés pour l’état des masses d’eau et l’adaptation au changement climatique.

L’élévation des températures due au changement climatique induit une modification des cycles hydrologiques : assecs plus importants des cours d’eau, baisse de la recharge des nappes souterraines, augmentation possible du nombre et de l’importance des crues.

Les zones humides portent un double enjeu, pour leur intérêt intrinsèque du point de vue de la préservation de la spécificité et de la diversité de ces écosystèmes, et, pour leurs rôles vis-à-vis du bon fonctionnement et de la résilience des autres milieux que sont :

  • la production de biodiversité (diversité des espèces et des milieux) et le stockage du carbone ;
  • la rétention des eaux en réponse au risque d’intensification des crues (stockage, laminage, écrêtement) ;
  • et, en maintenant le temps de séjour, l’alimentation des cours d’eau connexes et le soutien à l’infiltration vers les nappes souterraines en réponse à la diminution de la recharge des eaux souterraines par les précipitations.

L’agence de l’eau souhaite dynamiser la réalisation d’actions concrètes en faveur des zones humides les plus contributives à ces enjeux de restauration de l’état des masses d’eau et d’adaptation au changement climatique. Ces zones humides majeures sont dites « clés ».

> Télécharger la fiche d’information

Comment candidater ?

> Téléchargez et remplissez le formulaire de demande d’aides et retournez-le à la délégation régionale dont vous dépendez

> Télécharger le règlement

> Pour tout renseignement : contact.zoneshumidescles@eaurmc.fr

A QUI S’ADRESSE CET APPEL À PROJETS ?

Sur les territoires des bassins Rhône Méditerranée et Corse, cette initiative s’adresse aux :

  • collectivités et leurs groupements, syndicats mixtes ou établissements publics (EPTB, EPCI, EPAGE) ;
  • associations (CEN, gestionnaires d’espaces naturels, chasse, pêche…) ;
  • établissements publics de l’Etat (Conservatoire du littoral et des rivages lacustres,  parcs nationaux,…) ;
  • chambres consulaires;
  • fondations privées ;
  • industriels.

Quels projets sont soutenus ?

Tout projet visant :

  • La restauration du bon fonctionnement global et de la dynamique hydrologique de zones humides clés dégradées telle que :
    • la suppression de remblais ;
    • la reconnexion à un cours d’eau ;
    • l’enlèvement ou comblement de drains ;
    • la restauration des émissaires d’entrée et sortie ;
    • la maîtrise foncière associée à ces travaux.

 

  • La maîtrise foncière de zones humides clés dont le bon fonctionnement est préservé telle que :
    • l’élaboration de conventions de gestion (obligations réelles environnementales…) ;
    • l’acquisition de parcelles ;
    • l’animation technique et investissements non productifs pour l’évolution des usages.

Les zones humides éligibles doivent être identifiées dans un plan de gestion stratégique.

Quelles sont les aides de l’agence de l’eau ?

Les projets retenus seront aidés à 70 % du montant des dépenses éligibles pour la restauration de zones humides dégradées et à 50 % pour la maîtrise foncière de zones humides préservées.

L’agence consacre une enveloppe financière globale de 2 millions d’euros pour cet appel à projets. L’aide maximale pour un projet est de 500 000€.

Calendrier

> Du 1er janvier au 30 juin 2020 : dépôt des dossiers de demandes d’aide

> Du 1er juillet au 30 septembre 2020 : sélection des dossiers

> A partir d’octobre 2020 : décisions de financement.

 

Appel à projets “Eau & biodiversité 2020”

L’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse lance un appel à projets nommé “Eau & biodiversité 2020”

La loi du 8 août 2016 pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages élargit la mission confiée aux agences de l’eau. En complément de la gestion équilibrée et durable de la ressource en eau et des milieux aquatiques, les agences renforcent leur soutien aux actions sur la biodiversité. Suite aux appels à projets de 2017 et 2018 qui ont fait émerger de nombreux projets, l’agence de l’eau a souhaité amplifier ses actions dans le domaine de la biodiversité dans le cadre de son 11e programme d’intervention et lance des appels à projets annuels sur cette thématique depuis 2019.

> Téléchargez la fiche d’information

COMMENT CANDIDATER ?

> Téléchargez et remplissez le formulaire de demande d’aides et retournez-le à la délégation régionale dont vous dépendez

> Télécharger le règlement

> Pour tout renseignement : contact.biodiversite@eaurmc.fr

A QUI S’ADRESSE CETTE INITIATIVE ?

Sur les territoires des bassins Rhône-Méditerranée et Corse, cette initiative s’adresse aux :

  • collectivités (communes, départements) et leurs groupements (établissmeents publics de coopération intercommunale), syndicats mixtes ou établissements publics (EPTB, EPAGE…) ;
  • associations (CEN, gestionnaires d’espaces naturels, associations de protection de la nature, fédération des chasseurs, fédérations de pêche…) ;
  • conservatoire du littoral, conservatoires botaniques, etc. ;
  • établissements publics de l’Etat (parcs nationaux) ;
  • industriels (dans le respect de l’encadrement européen au titre des aides d’Etat) ;
  • fondations privées ;
  • organismes consulaires.

QUELS PROJETS SONT SOUTENUS ?

Tout projet visant :

  • la restauration du fonctionnement global des milieux au sein de la trame turquoise par des travaux de restauration des habitats secs et humides ;
  • la restauration des habitats de la trame bleue pour des espèces cibles (hors champ des aides classiques). Ces espèces de faune et de flore sont à définir localement en fonction des enjeux et des menaces ;
  • la restauration des continuités écologiques favorisant la circulation des espèces-cibles au cours de leur cycle de vie (création / restauration d’un réseau de mares dans le cadre d’une stratégie globale, plantations de haies dans le cadre d’une stratégie globale…) ;
  • les études opérationnelles de caractérisation de la “trame turquoise” préalables aux actions à mener à cette échelle ;
  • les études opérationnelles, préalables aux actions, visant la restauration de la biodiversité aquatique et humide de la trame bleue et de la trame turquoise.

 

QUELLES SONT LES AIDES DE L’AGENCE DE L’EAU ?

L’agence de l’eau attribue des aides jusqu’à 70 % du montant des dépenses éligibles du projet (sauf cas
particuliers).
L’agence consacre une enveloppe financière de 6 millions d’euros à cet appel à projets.

CALENDRIER

Du 1er novembre 2019 au 30 avril 2020 : dépôt des projets
> De juin à juillet 2020 : sélection des projets
> Deuxième semestre 2020 : décisions de financement.

 

La Fête des Mares du 30 mai au 7 juin 2020

En 2020, la Fête des mares se déroule du 30 mai au 7 juin !

C’est l’organisation annuelle de nombreux événements sur l’ensemble du territoire national : des ateliers, des sorties nature, des expositions, des conférences, des chantiers, des journées techniques, des inventaires,etc.
La Fête des mares aura lieu, tous les ans, la première semaine de juin.

Les événements organisés permettront, par exemple, d’aborder la complexité de l’écosystème « mare », de découvrir sa richesse faunistique et floristique, de transmettre les pratiques de bonne gestion et de mettre en évidence les initiatives mises en place pour préserver ces milieux.
Comment ? Et avec qui ?

La Fête des mares est coordonnée par la Société nationale de protection de la nature (SNPN), avec l’appui technique du Pôle-relais « mares, zones humides intérieures et vallées alluviales ».

Labelliser votre manifestation « Fête des mares » vous permettra de bénéficier des outils de communication mis à disposition par la coordination nationale (affiches, flyers, etc.). Votre événement sera ainsi inscrit dans la programmation officielle.

Pour en savoir plus sur la F^te des mares 2020

Connexion-inscription au Portail des animations de la fête des Mares.

Appel à projets “Un coin de verdure pour la pluie”

L’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse lance un appel à projet nommé “Un coin de verdure pour la pluie”

Désimperméabiliser et végétaliser les cours d’école pour gérer les eaux pluviales, c’est remettre l’eau au cœur de la ville et s’adapter au changement climatique.

L’imperméabilisation croissante des sols a de nombreuses conséquences sur le cycle de l’eau, mais aussi sur la qualité de vie. Si pour les constructions nouvelles, les projets prennent mieux en compte la gestion des eaux pluviales par des ouvrages végétalisés, désimperméabiliser l’existant n’est pas toujours réalisé lors d’opérations de requalification.
Les cours d’école, collège, lycée et université représentent des surfaces importantes et un potentiel de désimperméabilisation fort. Elles sont également un lieu de passage important où enfants, étudiants, passants sont sensibilisés, reprennent conscience de l’eau, de son cycle et de l’importance de l’infiltration.
C’est pourquoi, l’agence de l’eau lance un appel à projets qui vise tout projet de désimperméabilisation et de végétalisation pour gérer les eaux de pluie des cours d’école, collège, lycée et université.

Télécharger la fiche d’information

COMMENT CANDIDATER ?

> Téléchargez et remplissez le formulaire de demande d’aides et retournez-le à la délégation régionale dont vous dépendez

Télécharger le règlement

> Pour tout renseignement : contact.verdureetpluie@eaurmc.fr

A QUI S’ADRESSE l’appel à projets ?

Sur les territoires des bassins Rhône-Méditerranée et Corse :

  • aux collectivités territoriales (communes et leurs groupements, conseils départementaux et régionaux) ;
  • aux établissements d’enseignement publics et privés (école, collège, lycée) ;
  • aux universités ;
  • aux associations.

QUELS PROJETS SONT SOUTENUS ?

Les aides de l’agence portent sur des projets de désimperméabilisation et de végétalisation pour gérer les eaux de pluie pouvant comprendre (liste non fermée) :

  • des études ;
  • des travaux de désimperméabilisation et végétalisation ;
  • des travaux de récupération et réutilisation ;des actions d’animation ;
  • des actions de communication ;
  • de la R&D (mesure de la baisse de température, gain en biodiversité…).

QUELLES SONT LES AIDES DE L’AGENCE DE L’EAU ?

L’agence de l’eau attribue des aides jusqu’à 70 % du montant du projet. Elle consacre une  enveloppe financière de 5 M€ pour cet appel à projets.

CALENDRIER

  • Jusqu’au 15 septembre 2020 : dépôt des projets
  • Jusqu’à juin 2021 : décisions d’attribution des aides au fil de l’eau jusqu’à épuisement de l’enveloppe financière.

Les Formations en lien avec la gestion des milieux aquatiques et la prévention inondation (GEMAPI)

Les Formations en lien avec la gestion des milieux aquatiques et la prévention inondation (GEMAPI)

MOOC
Des rivières et des hommes : hydrologie, hydraulique et géomorphologie »
Date : début 5 novembre 2019, fin inscription 16 décembre 2019
FUN MOOC
En savoir plus :

MOOC
Nature for city life
Date: 7 octobre 2019.
My Mooc.
En savoir plus :

Formation
Journées de formation aux outils Rhône & Sens »
Dates : 24 octobre, 6 novembre, 8 novembre 2019.
APARE-CME-CPIE Pays du Vaucluse.
En savoir plus:

Journée de professionnalisation.
« GEMAPI & EEDD »
Date: 16 janvier 2020.
GRAINE.
En savoir plus :

Contamination des milieux aquatiques

L’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse vous invite à débattre autour d’une journée “Eau et connaissance”. Une journée sur la contamination chimique des milieux et de résultats scientifiques récents. Lundi 9 décembre 2019 à Lyon.

Les activités humaines rejettent dans l’environnement des substances chimiques de différentes natures, pour certaines avec des effets toxiques. Les progrès réalisés en matière d’analyse des eaux et d’écotoxicologie aident à préciser les niveaux de contamination des milieux naturels. Ainsi que les effets néfastes sur les êtres vivants. Ils permettent également de mettre en évidence la présence dans l’environnement de substances chimiques. Celles-ci sont dites émergentes car recherchées seulement récemment dans les milieux aquatiques et/ou nouvellement émises dans l’environnement.

Ces pollutions concernent potentiellement tous les milieux aquatiques, qu’ils soient superficiels (lacs, lagunes, rivières, mer) ou souterrains (nappe phréatiques). Elles ont des conséquences pour l’Homme qui exploite ces ressources naturelles. Les substances chimiques présentes dans l’environnement peuvent ainsi altérer les services offerts par les écosystèmes aquatiques et rendre beaucoup plus coûteux, voire empêcher, l’utilisation des ressources naturelles.

En donnant la parole à des experts scientifiques, l’agence de l’eau propose de dresser un panorama des derniers travaux de recherche qu’elle a soutenus pour, d’une part, identifier la nature et l’ampleur de ces contaminations chimiques, et d’autre part, développer des techniques permettant de réduire les rejets de substances chimiques émis dans le milieu naturel.

 

COMMISSION GÉOGRAPHIQUE DURANCE LITTORAL PACA

La prochaine commission géographique Durance Littoral Provence, Alpes, Côte-d’Azur se réunira le :

Lundi 2 décembre 2019, de 10h à 16h (accueil à partir de 9h30), au Centre des congrès de l’AGORA à AUBAGNE

sous la présidence de Philippe VITEL, vice-président du Conseil Régional. Ansi que Martial SADDIER député, président du Comité de Bassin

Cette commission géographique nous permettra donc de partager les résultats de la politique de l’eau sur le territoire. Et, par ailleurs, nous mobiliser sur les enjeux de la politique de bassin à conforter pour le prochain cycle 2022-2027.

La matinée sera consacrée à un échange sur les travaux engagés par le comité de bassin pour définir les évolutions à apporter aux orientations et dispositions du SDAGE, notamment autour de 3 grandes thématiques :

  • la gestion quantitative de la ressource en eau dans le contexte de changement climatique,
  • la lutte contre les pollutions par les substances dangereuses,
  • la restauration des cours d’eau en lien avec la prévention des inondations.

 

Les ateliers de l’après-midi vous donneront l’occasion d’interagir plus directement sur ces 3 thématiques, sur la base de votre expérience.

Inscription en ligne

Accéder au plan d’accès

Plan d’accès Parking

Prix relais lagune

La cinquième édition du Prix Pôle-relais lagunes méditerranéennes

Objectif : mettre en lumière des actions et innovations en zones humides. Créer des vocations auprès des élus et maîtres d’ouvrage.

Les zones humides nous rendent donc de très nombreux services. D’ailleurs, préserver leurs fonctions et leur bonne santé est essentiel pour le développement durable et assurer la survie de l’humanité.

Par ailleurs, le prix récompense les initiatives préservant ou de restaurant des zones humides littorales. D’une part, pour les bienfaits qu’elles procurent aux populations. D’autre part, en améliorant leur fonctionnalité et diversité.

Peuvent répondre à cet appel à projets les collectivités locales ou autres gestionnaires publics et privés de zones humides. Situées dans les régions Occitanie, SUD Provence-Alpes-Côte d’Azur ou Corse, portant un projet sur une commune littorale, en lien avec le thème « Préserver les zones humides pour le bien-être des populations».

Le Prix sera remis au représentant de l’initiative accompagné d’un ou plusieurs élus de son territoire.

La remise du Prix Pôle-relais lagunes méditerranéennes aura lieu lors du Congrès mondial de la Nature de l’UICN en juin 2020 à Marseille. L’invitation au congrès et les frais de déplacements des lauréats sont pris en charge

Séminaire Ramsar

Séminaire : le département de la Somme accueille donc la 11ème édition du séminaire national Ramsar. 

Du 6 au 8 Novembre 2019 à Amiens autour du thème : « Histoire et évolution des zones humides en lien avec les usages anthropiques.

Articulations avec la préservation, la gestion et la valorisation de ces milieux ».

Le séminaire est donc organisé en partenariat avec : l’Association Ramsar France, le Syndicat Mixte Baie de Somme Grand Littoral Picard, l’ensemble des organismes qui œuvrent au côté du Département pour préserver et la valoriser des zones humides.

D’ailleurs, il bénéficie du soutien financier de l’Agence de l’Eau Artois Picardie et de la Fondation Danone-Evian.

Au Programme: temps d’échanges, ateliers, conférences, sorties de terrain…

Save the date in your calendar, Les inscriptions sont à venir

En savoir plus:

Ateliers Quatre Saisons

Ateliers : La Sorgue est une rivière insolite à plusieurs titres. Sa source, à Fontaine de Vaucluse, présente l’une des plus importantes exsurgences de France. La rivière abrite aussi une biodiversité rare en pays méditerranéen.
L’atelier permettra de découvrir cet écosystème subaquatique surprenant. Ainsi que les enjeux associés de préservation de la faune et de la flore locales et de développement d’une trame turquoise.
Il sera aussi question de paysages en bords de rive : nous irons à la découverte de la « ripisylve » qui protège notamment les berges face à l’érosion et aborderons des notions de « génie écologique » qui favorisent la résilience des écosystèmes.

Inscription