Articles

Rejets polluants d’Altéo

Rejets polluants : en juillet 2018, le Tribunal Administratif de Marseille a imposé à ALTEO la mise aux normes, d’ici fin 2019, de son rejet liquide envoyé par 300 mètres de fond en Méditerranée.

Malgré un appel d’ALTEO pour augmenter ce délai, cette décision est demeurée inchangée.

Pointant du doigt le manque d’évaluation de l’impact total d’ALTEO, le juge avait ordonné la réalisation d’une étude d’impact complémentaire sur les effets cumulés de l’usine d’alumines, du rejet liquide en mer et du stockage de résidus de bauxite sur le site de Mange-Garri : ce complément d’étude est aujourd’hui soumis à enquête publique.

France Nature Environnement, FNE Provence-Alpes-Côte d’Azur et FNE Bouches-du-Rhône ont ainsi travaillé de concert pour construire leur avis : au vu des multiples enjeux de l’usine, il a été choisi d’établir des observations plus larges que le spectre de l’enquête publique et dont vous trouvez le détail ci-dessous.

Ainsi, prenant acte des progrès réalisés, nous demandons :

Pour les effluents liquides :  

  • Respecter fin 2019, l’arrêté ministériel du 2 février 1998 (actuellement, une dérogation permet à l’industriel de dépasser les normes de rejets en mer pour plusieurs paramètres)
  • Trouver une solution technique pour recycler l’eau dans son propre process
  • Surveiller l’évolution des hydrotalcites dans la fosse de la Cassidaigne

Pour les « solides » (site de Mange-Garri) :

  • La mise en œuvre de toutes les dispositions définies par l’arrêté préfectoral du 14 mars 2019 concernant les eaux de ruissellement et plus particulièrement l’étanchement du bassin de stockage n° 7 qui recueille les eaux de pluie avant leur renvoi vers l’usine pour réutilisation
  • La prise en compte de toutes les dispositions nécessaires pour limiter les envols, notamment en cas de vents violents
  • La renaturation du site
  • La prise en compte de toutes les demandes exprimées par les riverains concernant les nuisances liées aux sites de Gardanne et de Mange-Garri ;
  • La mise en sécurité de l’ensemble du site grâce à un système de clôtures ;
  • Sous réserve d’une maîtrise technique suffisante, la valorisation de la Bauxaline.

Pour plus de détails retrouver l’article ici !

Les données au quotidien dans mon organisation

Afin de répondre aux besoins d’accompagnement des associations dans leur transition numérique, Le Mouvement associatif, avec le soutien du Crédit Coopératif, organise une formation sur la question de la culture des données (Data Literacy) adaptée aux spécificités des associations. Il s’agit donc de vous permettre d’apprendre à mieux :

  • Lire les données, comprendre de quelles données il s’agit et ce qu’elles représentent.
  • Manipuler les données : les collecter, les vérifier, les nettoyer, les stocker et en gérer le cycle de vie.
  • Analyser les données : les sélectionner, les agréger, les comparer, et leur appliquer différentes méthodes d’évaluation et de calcul.
  • Argumenter avec les données, en les mettant en récit pour partager avec d’autres les résultats obtenus et les propositions de décisions.

Le collectif TIRIAD a construit cette formation qui abordera les enjeux stratégiques, organisationnels et techniques en s’appuyant sur des outils numériques et méthodologiques. La formation proposée alternera des phases d’apports de contenus sur les concepts, méthodes et outils, et des temps de pratiques pour expérimenter et manipuler des données et des outils libres. Une vingtaine de modules répartis sur 3 jours qui couvriront à la fois les préoccupations des usagers et des organisations.

D’ailleurs, la formation s’adresse aux bénévoles, salariés d’association et acteurs de l’accompagnements des associations. 

Objectifs de la formation :

  • Appréhender les enjeux et les pratiques liés aux données pour l’individu, l’organisation, la société
  • Comprendre ce qu’est une donnée, comment elle est produite, comment elle circule
  • Apprendre à lire, produire, analyser et interpréter des données à travers notamment l’expérimentation et la pratique d’outils numériques libres
  •  Déployer la culture des données dans son organisation

Tarif : 150 € TTC, cela inclut donc une participation aux frais d’organisation de la formation et la prise en charge des 3 repas du midi. Cette formation n’est pas éligible aux financements de la formation professionnelle.

Informations pratiques :

Pour toute question, vous pouvez contacter Ahmed EL KHADIRI, Responsable du développement et de l’animation de réseau du Mouvement associatif, à l’adresse suivante : aelkhadiri@lemouvementassociatif.org

L’état de l’Education à l’Environnement – Revue de l’Observatoire Edition 2017

L’Observatoire de l’EEDD

L’Observatoire Régional de l’Education à l’Environnement et au Développement Durable (EEDD) a édité une revue. Dans ce but, ce document revient sur l’état des lieux du secteur à travers l’emploi, les bénévoles, les publics sensibilisés et les thématiques. L’Observatoire a recensé 4300 actions réalisées en 2016 dans toute la région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

En premier lieu, l’Observatoire vise à permettre une analyse dynamique des données de l’EEDD : globale à l’échelle des territoires, et individuelle à l’échelle de chaque structure.

L’emploi en éducation à l’environnement

Le réseau régional compte plus de 700 emplois directs. 2/3 des salariés ont un bac+3 et 3 salariés sur 4 sont en CDI.

 

Les structures renseignant l’Observatoire comptent au moins 5400 bénévoles.

Les type de publics touchés

Observatoire de l'Education à l'environnement et au développement durable200 000 personnes sont sensibilisées par an. En effet, les associations d’éducation à l’environnement interviennent dans différents contextes : dans le cadre scolaire, professionnel ou de loisirs. Des animations « grand public » sont également proposées.
Même si le public enfance/jeunesse représente le cœur historique du métier de l’éducation à l’environnement, les structures recensées s’adressent aujourd’hui majoritairement aux adultes et aux familles.

Le top des thématiques

Observatoire de l'Education à l'environnement et au développement durable

 

 

 

Pour en savoir plus sur l’Observatoire Régional de l’EEDD…

 

Sources : Observatoire Régional de l’EEDD. Ces données de 2015 et 2016 sont issues de l’analyse de 63 structures situées en région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Ces données ne sont pas exhaustives ni représentatives. Elles ont pour objectif de fournir les éléments d’une vision d’ensemble du secteur et les grandes tendances qui s’en dégagent.

Journée technique : Partage de l’eau à l’heure du changement climatique

Le 20 juin 2017, l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse organise une journée technique sur le “Partage de l’eau”

Cette journée est consacrée à l’information et à l’échange avec l’éclairage d’élus, de représentants du monde économique, de l’État et de chercheurs.

Chaque usager doit participer à l’effort en portant des projets d’économies d’eau.

La bonne méthode, c’est la concertation entre acteurs d’un même territoire pour bâtir un plan de gestion de la ressource en eau (PGRE).


  • Pourquoi et comment faire ?
  • Quels bénéfices pour le territoire ?
  • Comment lever les obstacles ?
  • Quelles conséquences sur les financements de l’agence de l’eau ?

Programme et inscriptions

…………………………..
Lieu
Le Carré d’Aix
Zac La Robole
190, rue Pierre Duhem
13856 Aix-en-Provence
…………………………..
Informations
INSCRIPTION NOMINATIVE OBLIGATOIRE AVANT LE 8 JUIN
commerce équitable

Le Festival We Love Fair

La deuxième édition du festival consacré à la consommation responsable et au commerce équitable

Afin de présenter un aperçu des modes de consommations responsables et durables,  l’association Ethica organisera en mai le festival We Love Fair. Une occasion de sensibiliser les étudiants et familles marseillaises à des enjeux cruciaux pour notre région.

Vous pourrez y découvrir les stands des nombreux partenaires de l’événement, notamment ceux des AMAP (Association pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne) comme Bzzz , adhérent de Graine Paca qui y présentera ses actions et ses produits !

Un concert sera également organisé, avec trois groupes qui se produiront sur scène : le groupe d’Alice Martinez, le groupe Box’Son et enfin 13OP.

Les personnes présentes pourront enfin siroter un jus ou un smoothie fait sur place à partir de produits bio, sur le stand buvette.

Rendez-vous le samedi 20 mai 2017 au Cours Julien à Marseille de 12h à 19h.

Carte Observatoire de l'EEDD

Observatoire de l’EEDD

C’est le moment de renseigner l’Observatoire de l’EEDD

L’Observatoire Régional de l’éducation à l’environnement et au développement durable (EEDD) est une base de données en ligne pour tous les acteurs de l’EEDD en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Les données à renseigner sur l’Observatoire sont celles de l’année révolue, c’est donc le moment de renseigner vos données 2016.

Il vous permet de :

  • Télécharger ses données sous format excel
  • Avoir des analyses graphiques et cartographiques en temps réel
  • Donner une représentation de notre secteur

 

Le GRAINE PACA vous accompagne

Afin de vous accompagner dans ce travail de remplissage, le GRAINE PACA met en place des modules d’accompagnement téléphoniques et physiques. De nombreuses structures nous ont déjà contactés et ont bénéficié de cet accompagnement. Elles profitent maintenant de l’ensemble des capacités de l’Observatoire.
En effet, grâce aux données que vous renseignez sur l’outil, vous pouvez concevoir tout un ensemble de données statistique et graphique qui vous permettront de communiquer et de faire connaitre votre action au sein du paysage de l’EEDD.

Rendez-vous sur le site internet

www.observatoire.grainepaca.org

Outils économies d'eau

Économies d’eau à la source pour les collectivités

Économies d’eau à la source pour les collectivités

Des outils gratuits pour sensibiliser les grands publics aux économies d’eau

GESPER et le GRAINE PACA mènent des actions d’accompagnement et de sensibilisation sur les économies d’eau auprès des collectivités et du grand public. En effet, pour répondre à ces enjeux, le projet “Économisons l’eau, chaque goutte compte !” est né. Ainsi, il est animé par GESPER et le GRAINE PACA. Le projet est financé par les fonds européens pour le développement régional, le conseil régional Provence-Alpes- Cote d’Azur et l’Agence de l’eau RMC. Il vise à améliorer la gestion actuelle de l’eau sur le territoire, afin de maintenir durablement l’équilibre entre la ressource en eau, les besoins des usagers et la préservation des milieux aquatiques.

Des outils de communication spécifiques pour les collectivités

Donc, ces outils ont été créés à destination des collectivités. Ils sont mis à disposition gratuitement, sous conventionnement (seule l’impression des supports est à votre charge) :

  • 3 affiches de sensibilisation (format A2 ou A3)
  • Une facture d’eau factice, à visée pédagogique (pour expliquer aux usagers le contenu de leur facture, les économies potentielles et leurs bénéfices financiers)
  • Une pochette range-factures permettant aux usagers de ranger leurs factures, et comportant des informations sur les économies d’eau, le gestionnaire…
  • 9 fiches-conseils pratiques sur les économies d’eau dans les foyers (avec présentoir en option)
  • Un article que vous pourrez insérer dans votre bulletin d’information pour valoriser vos actions
  • Un visuel « Économisons l’eau » que vous pourrez insérer dans toutes vos communications

Pour plus de détails sur les outils…

Contact : remilingueglia@grainepaca.org – 09 72 38 63 64

éco-gestes des ateliers énergétiques

Atelier Eco-gestes par ALTE

Des éco-gestes pour réduire vos factures

L’Agence Locale de Transition Énergétique (ALTE) propose un atelier sur les éco-gestes. Cet atelier est organisé dans le cadre de la lutte contre la précarité énergétique.

Une exposition « Territoires d’initiatives »

Tout d’abord, une exposition pour comprendre et découvrir la transition énergétique. Des acteurs qui valorisent les déchets, économisent ou produisent de l’énergie et des personnes qui ont choisi de vivre autrement !

Un atelier pour adultes pleins d’idées.

Ensuite, le jeu « Idées lumineuses » propose 5 missions au choix. Ces missions abordent les thématiques de la mobilité, de l’alimentation, des déchets ou de l’énergie. Les mission mette en évidence le lien entre actions individuelles et collectives. Exemple : Comment réduire la consommation d’énergie ? “J’éteins la lumière quand je sors d’une pièce.” ou “Ma commune éteins l’éclairage public la nuit.” C’est un moment de rencontre conviviale pour sauter le pas ou simplement comprendre les actions qui se mettent en place autour de nous. Missions en équipes – 8 à 20 personnes – 2h

Découverte de l’énergie en famille

Puis, un conte : réécriture des 3 petits cochons, les meilleurs bâtisseurs qui soient. Présentation des ressources et de l’énergie. Jeu « Les Chemins de l’énergie » : quizz, modelages, mimes et dessins. Groupe de 6 à 12 enfants (restant sous la responsabilité des parents durant l’atelier) – 8/10 ans – 2h

Et beaucoup d’autres actions

ALTE mène également depuis 2003, différentes actions et projets en Education à l’Environnement et au Développement Durable auprès des écoles, collèges et lycées du Département du Vaucluse. Pour découvrir les autres dates des ateliers de la transition, rendez-vous sur le site internet d’ALTE.

toilettes seches loubatas

Des toilettes sèches pour les tout petits au Loubatas

Pour une éducation à l’environnement et au développement durable, Le Loubatas a construit en 2006 des toilettes sèches. L’association accueille chaque année sur son site près de 5000 personnes. Les plus petits rencontrant cependant des difficultés à utiliser ces toilettes sèches et à s’asseoir correctement. Il était temps de réparer cette injustice.

des toilettes sèches pour les plus jeunes enfants

C’est pourquoi ils ont aujourd’hui l’immense plaisir d’annoncer le modèle «Puceron » (Lécopot) qui fera le bonheur des pitchouns du Loubatas. Avec son design très sympa, une fabrication en bois robuste et une taille adaptée aux enfants de maternelle, les petits visiteurs auront leurs toilettes sèches à eux.

1er avril – Journée bénévole

Le Loubatas invite donc à venir le 1er avril à leur journée bénévole lors de laquelle ils fabriqueront un nouveau « petit coin » pour soulager la planète. En effet, durant cette journée, ils aménageront un lieu (fabrication d’une cabine en palettes) pour que les petits soient tranquilles.

3emes rencontres nationales de l’éco-pâturage et de l’animal en ville

Est organisée cette année la 3eme édition des Rencontres nationales de l’éco-pâturage et de l’animal en ville le 23 mars 2017 à l’hippodrome d’Angers.

Les rencontres s’articulent autour de 3 pôles :

  • 5 conférences qui ouvriront le débat sur la place de l’animal dans notre société ainsi que sa valeur pédagogique.
  • 7 ateliers techniques qui répondront aux questions précises des professionnels (zero phyto, plantes invasives, devenir prestataire en éco-pâturage…)  et, pour la première fois, nous parlerons du cheval territorial ainsi que des poulaillers et des ruchers urbains.
  • 1 village des races où les éleveurs présenteront des races rustiques et souvent menacées ( chevaux, moutons, chèvres, ânes…)

 

C’est un événement qui rassemblera 400 acteurs de l’éco-pâturage et de l’animal en ville : des collectivités, des entrepreneurs du paysages, des éleveurs, des agriculteurs, des vétérinaires, mais également des urbanistes, des entreprises, des directeurs d’hôpitaux, des gestionnaires de bassins versants…

 

Plus de renseignements sur le site internet de l’évènement.