Articles

Appel à projets en faveur des “Zones humides clés”

L’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse lance un appel à projets nommé “Zones humides clés”

Agir pour préserver et restaurer les zones humides clés pour l’état des masses d’eau et l’adaptation au changement climatique.

L’élévation des températures due au changement climatique induit une modification des cycles hydrologiques : assecs plus importants des cours d’eau, baisse de la recharge des nappes souterraines, augmentation possible du nombre et de l’importance des crues.

Les zones humides portent un double enjeu, pour leur intérêt intrinsèque du point de vue de la préservation de la spécificité et de la diversité de ces écosystèmes, et, pour leurs rôles vis-à-vis du bon fonctionnement et de la résilience des autres milieux que sont :

  • la production de biodiversité (diversité des espèces et des milieux) et le stockage du carbone ;
  • la rétention des eaux en réponse au risque d’intensification des crues (stockage, laminage, écrêtement) ;
  • et, en maintenant le temps de séjour, l’alimentation des cours d’eau connexes et le soutien à l’infiltration vers les nappes souterraines en réponse à la diminution de la recharge des eaux souterraines par les précipitations.

L’agence de l’eau souhaite dynamiser la réalisation d’actions concrètes en faveur des zones humides les plus contributives à ces enjeux de restauration de l’état des masses d’eau et d’adaptation au changement climatique. Ces zones humides majeures sont dites « clés ».

> Télécharger la fiche d’information

Comment candidater ?

> Téléchargez et remplissez le formulaire de demande d’aides et retournez-le à la délégation régionale dont vous dépendez

> Télécharger le règlement

> Pour tout renseignement : contact.zoneshumidescles@eaurmc.fr

A QUI S’ADRESSE CET APPEL À PROJETS ?

Sur les territoires des bassins Rhône Méditerranée et Corse, cette initiative s’adresse aux :

  • collectivités et leurs groupements, syndicats mixtes ou établissements publics (EPTB, EPCI, EPAGE) ;
  • associations (CEN, gestionnaires d’espaces naturels, chasse, pêche…) ;
  • établissements publics de l’Etat (Conservatoire du littoral et des rivages lacustres,  parcs nationaux,…) ;
  • chambres consulaires;
  • fondations privées ;
  • industriels.

Quels projets sont soutenus ?

Tout projet visant :

  • La restauration du bon fonctionnement global et de la dynamique hydrologique de zones humides clés dégradées telle que :
    • la suppression de remblais ;
    • la reconnexion à un cours d’eau ;
    • l’enlèvement ou comblement de drains ;
    • la restauration des émissaires d’entrée et sortie ;
    • la maîtrise foncière associée à ces travaux.

 

  • La maîtrise foncière de zones humides clés dont le bon fonctionnement est préservé telle que :
    • l’élaboration de conventions de gestion (obligations réelles environnementales…) ;
    • l’acquisition de parcelles ;
    • l’animation technique et investissements non productifs pour l’évolution des usages.

Les zones humides éligibles doivent être identifiées dans un plan de gestion stratégique.

Quelles sont les aides de l’agence de l’eau ?

Les projets retenus seront aidés à 70 % du montant des dépenses éligibles pour la restauration de zones humides dégradées et à 50 % pour la maîtrise foncière de zones humides préservées.

L’agence consacre une enveloppe financière globale de 2 millions d’euros pour cet appel à projets. L’aide maximale pour un projet est de 500 000€.

Calendrier

> Du 1er janvier au 30 juin 2020 : dépôt des dossiers de demandes d’aide

> Du 1er juillet au 30 septembre 2020 : sélection des dossiers

> A partir d’octobre 2020 : décisions de financement.

 

La Fête des Mares du 30 mai au 7 juin 2020

En 2020, la Fête des mares se déroule du 30 mai au 7 juin !

C’est l’organisation annuelle de nombreux événements sur l’ensemble du territoire national : des ateliers, des sorties nature, des expositions, des conférences, des chantiers, des journées techniques, des inventaires,etc.
La Fête des mares aura lieu, tous les ans, la première semaine de juin.

Les événements organisés permettront, par exemple, d’aborder la complexité de l’écosystème « mare », de découvrir sa richesse faunistique et floristique, de transmettre les pratiques de bonne gestion et de mettre en évidence les initiatives mises en place pour préserver ces milieux.
Comment ? Et avec qui ?

La Fête des mares est coordonnée par la Société nationale de protection de la nature (SNPN), avec l’appui technique du Pôle-relais « mares, zones humides intérieures et vallées alluviales ».

Labelliser votre manifestation « Fête des mares » vous permettra de bénéficier des outils de communication mis à disposition par la coordination nationale (affiches, flyers, etc.). Votre événement sera ainsi inscrit dans la programmation officielle.

Pour en savoir plus sur la F^te des mares 2020

Connexion-inscription au Portail des animations de la fête des Mares.

Séminaire Ramsar

Séminaire : le département de la Somme accueille donc la 11ème édition du séminaire national Ramsar. 

Du 6 au 8 Novembre 2019 à Amiens autour du thème : « Histoire et évolution des zones humides en lien avec les usages anthropiques.

Articulations avec la préservation, la gestion et la valorisation de ces milieux ».

Le séminaire est donc organisé en partenariat avec : l’Association Ramsar France, le Syndicat Mixte Baie de Somme Grand Littoral Picard, l’ensemble des organismes qui œuvrent au côté du Département pour préserver et la valoriser des zones humides.

D’ailleurs, il bénéficie du soutien financier de l’Agence de l’Eau Artois Picardie et de la Fondation Danone-Evian.

Au Programme: temps d’échanges, ateliers, conférences, sorties de terrain…

Save the date in your calendar, Les inscriptions sont à venir

En savoir plus:

Grand Prix Milieux Humides et Urbanisme

Grand prix Milieux humides et urbanisme 2017

Dans le cadre du Plan national d’action en faveur des milieux humides 2014-2018, les ministères de la Transition écologique et solidaire et de la Cohésion des territoires lancent un nouveau Grand Prix milieux humides et urbanisme. En effet, cet appel à candidature vise à maintenir et à renforcer la dynamique initiée par la première édition, en mettant en avant de nouvelles expériences territoriales de préservation, création ou restauration de milieux humides.

Qui peut participer ?

Collectivités (communes et leurs groupements, syndicats mixtes), en métropole et outre-mer. La participation est gratuite.

Objectifs du Grand Prix

> Valoriser des opérations réussies d’aménagement et de planification urbaine intégrant les milieux humides dans l’aménagement du territoire.

> Porter le regard sur des opérations qui méritent d’être connues pour les richesses qu’elles apportent en ouvrant l’aménagement urbain sur la nature, alors que les milieux humides sont encore trop souvent considérés comme des handicaps ou des obstacles à l’aménagement.

Date limite d’envoi des dossiers

6 octobre 2017

Enfin, pour toutes précisions et pour télécharger les documents cadres pour les candidatures : https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/lancement-du-2e-grand-prix-milieux-humides-et-urbanisme