Articles

Micropolluants : Invisibles mais nocifs

Venez découvrir le magazine spécial consacré à la lutte contre les micropolluants.

L’agence de l’eau Rhône-Méditerranée-Corse vient de publier le dernier numéro de l’année 2019 du magazine “Sauvons l’eau”.

Pour en savoir plus sur les micropolluants, on vous invite à consulter ou à télécharger le magazine.

Magazine “Sauvons l’eau”.

 

 

 

Contamination des milieux aquatiques

L’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse vous invite à débattre autour d’une journée “Eau et connaissance”. Une journée sur la contamination chimique des milieux et de résultats scientifiques récents. Lundi 9 décembre 2019 à Lyon.

Les activités humaines rejettent dans l’environnement des substances chimiques de différentes natures, pour certaines avec des effets toxiques. Les progrès réalisés en matière d’analyse des eaux et d’écotoxicologie aident à préciser les niveaux de contamination des milieux naturels. Ainsi que les effets néfastes sur les êtres vivants. Ils permettent également de mettre en évidence la présence dans l’environnement de substances chimiques. Celles-ci sont dites émergentes car recherchées seulement récemment dans les milieux aquatiques et/ou nouvellement émises dans l’environnement.

Ces pollutions concernent potentiellement tous les milieux aquatiques, qu’ils soient superficiels (lacs, lagunes, rivières, mer) ou souterrains (nappe phréatiques). Elles ont des conséquences pour l’Homme qui exploite ces ressources naturelles. Les substances chimiques présentes dans l’environnement peuvent ainsi altérer les services offerts par les écosystèmes aquatiques et rendre beaucoup plus coûteux, voire empêcher, l’utilisation des ressources naturelles.

En donnant la parole à des experts scientifiques, l’agence de l’eau propose de dresser un panorama des derniers travaux de recherche qu’elle a soutenus pour, d’une part, identifier la nature et l’ampleur de ces contaminations chimiques, et d’autre part, développer des techniques permettant de réduire les rejets de substances chimiques émis dans le milieu naturel.

 

Vidéo de l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse : 11ème programme

L’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse :

“Retrouver le bon état de nos eaux, de nos rivières, de nos lacs, de nos nappes… nous sommes tous concernés ! Et nous pouvons agir.

Depuis 25 ans, dans les bassins Rhône-Méditerranée et Corse, la qualité de l’eau s’améliore. La pollution organique dans les cours d’eau a fortement régressé : la présence d’ammonium a été divisée par 20, celle du phosphore par 10. Car les stations d’épuration sont plus performantes et les rejets industriels mieux maîtrisés. Ces progrès sont possibles grâce à l’engagement de tous et au soutien de l’Agence de l’eau. Mais il reste encore beaucoup à faire notamment avec le changement climatique. L’agence de l’eau lance son 11e programme, “Sauvons l’eau !” pour agir plus vite, plus fort, et là où les enjeux pour l’eau et le vivant sont les plus urgents.

Entre 2019 et 2024, elle va investir 2,6 milliards d’euros pour aider les collectivités, industriels, agriculteurs, associations du quart sud-est qui s’engagent pour améliorer l’état de nos eaux et adapter les territoires au changement climatique. Elle accompagne fortement les territoires ruraux défavorisés afin de rattraper les retards en matière d’eau potable et d’assainissement. Ces financements proviennent des redevances collectées auprès de tous les usagers de l’eau en fonction de leur consommation d’eau et de la pollution qu’ils rejettent dans le milieu naturel. C’est une fiscalité incitative : celui qui économise l’eau, paie moins de redevances.

3 priorités guident les aides de l’agence de l’eau pour les 6 prochaines années :

1. Poursuivre l’amélioration de la qualité des eaux L’agence finance par exemple des projets pour mieux gérer les eaux de pluie, protéger les zones de captage et celles qui sont stratégiques pour l’eau potable des futures générations, moderniser les dernières stations d’épurations qui restent des points noirs, aider les services d’eau et d’assainissement à s’organiser à l’échelle intercommunale ….

2. Partager et économiser l’eau L’eau, cette ressource vitale, n’est pas inépuisable, et encore moins avec le changement climatique. L’agence de l’eau encourage les cultures et modes d’irrigations plus économes, la chasse aux fuites dans les réseaux d’eau potable, l’innovation pour des villes plus perméables et la réutilisation des eaux usées traitées.

3. Favoriser le retour de la biodiversité C’est possible en protégeant les zones humides et le littoral mais aussi en redonnant aux rivières leur forme naturelle pour permettre aux espèces de retrouver leurs habitats.

COLLECTIVITÉS…

AGRICULTEURS…

INDUSTRIELS…

ASSOCIATIONS…

Agissez maintenant pour vos territoires et bénéficiez d’aides financières, d’un soutien à l’innovation et de l’expertise de nos agents pour réaliser vos projets pour l’eau. Pour nous et pour les générations futures… Ensemble SAUVONS L’EAU”

Source : https://www.eaurmc.fr/

Retrouvez l’accompagnement du GRAINE sur les politiques régionale de l’eau. En savoir plus.

Agence de l’Eau : Adoption du programme 2019-2024