Articles

Avis du Conseil Économique Social et Environnemental

Avis du Conseil économique, social et environnemental

En effet, l’avis du CESE (Conseil économique, social et environnemental) est sorti sur la nature en ville en séance plénière le 11 juillet dernier.
L’avis a été rapporté par Annabelle Jaeger (groupe des personnalités qualifiées) au nom de la section de l’environnement, présidée par Anne-Marie Ducroux. En effet, d’ici à 2050, 75% des citoyennes et des citoyens vivront en zone urbaine. Ainsi imaginer et préparer la ville de demain constitue un enjeu majeur.

La suite en cliquant sur les liens ci-dessous et les préconisations synthétiques du CESE.

 

 

 

La « Nature en ville » est au cœur des enjeux contemporains. En effet, la nature assure des services écologiques majeurs. Réduction des pollutions, des îlots de chaleur, des eaux de ruissellement… Alors que nous sommes dans un milieu urbain toujours plus dense et minéral. Ainsi, la nature sous toutes ses formes est indispensable pour faire face aux défis environnementaux. Face au réchauffement climatique, à l’érosion de la biodiversité, etc. Mais aussi pour contribuer à un cadre de vie plus agréable et répondre aux enjeux de santé humaine.

Le CESE a travaillé pour accélérer la dynamique de « renaturation » des villes. Il souhaite mettre l’accent sur la nécessité d’inclure la nature dans l’ensemble des politiques publiques. Mais également, il souhaite en faire un élément structurant de l’aménagement urbain. Le CESE insiste sur l’enjeu social de la « nature en ville ». Cette dernière doit répondre tout d’abord aux besoins des habitantes et habitants. Mais il doit aussi contribuer à la solidarité des villes avec les campagnes qui ne cessent d’être artificialisées du fait de l’étalement urbain.