Articles

WEBINAIRE : Comment devenir un territoire engagé pour la nature ?

WEBINAIRE : Comment devenir un territoire engagé pour la nature ?

L’ARBE propose un WEBINAIRE : Comment devenir un territoire engagé pour la nature ? le 15 octobre 2020 de 14h00 à 16h00

Objectifs

  • S’informer sur le dispositif Territoires Engagés pour la Nature
  • Bénéficier de témoignages de collectivités engagées et de retours d’expériences pour s’inspirer.

Déroulé

  •  Présentation du dispositif Territoires Engagés pour la Nature et des appels à projets portés par la Région, l’Agence de l’Eau, l’Office Français de la Biodiversité.
  • Témoignages de collectivités reconnues Territoires Engagés pour la Nature en 2019.

 Septèmes-Les-Vallons (13)
 Villes-sur-Auzon (84)
 Communauté d’Agglomération Var-Esterel-Méditerranée (83)

 

Pour qui ?

Les communes, communautés de communes, d’agglomération ou métropole de la Région Provence Alpes Côtes d’Azur : élus et techniciens

Inscription

Obligatoire & en ligne // Cliquez ici
Pour plus de renseignement et vous engagez: arpe-arb.org /

 

Retreouvez également d’autres actualités du Graine

Appel à projets « Atlas de la biodiversité communale »

Appel à projets « Atlas de la biodiversité communale »

L’Office français de la biodiversité (OFB) lance  un  appel à projets « Atlas de la biodiversité communale ».  L’OFB donne donc l’occasion aux communes et intercommunalités de réaliser un diagnostic précis de leur territoire. Ce diagnostic vise ainsi à mieux préserver et valoriser leur patrimoine naturel.

Qu’est-ce qu’un ABC ?

Véritable outil stratégique de l’action locale, les ABC offrent, bien au-delà d’un simple inventaire naturaliste, une cartographie des enjeux de biodiversité à l’échelle d’un territoire donné. La mise en œuvre d’un ABC s’appuie ainsi sur trois axes essentiels :

  • sensibiliser et mobiliser les élus, les acteurs socio-économiques et les citoyens à la biodiversité ;
  • mieux connaître la biodiversité sur le territoire d’une commune ou d’un groupe de communes et identifier les enjeux spécifiques liés ;
  • faciliter la prise en compte de la biodiversité et aider à la prise de décisions lors de la mise en place des politiques communales ou intercommunales.

1156 communes et intercommunalités

Depuis 2017,  107 projets en métropole et dans les Outre-mer ont ainsi bénéficié années du soutien de l’OFB.

Ces projets impliquent plus de 1150 communes et intercommunalités qui bénéficieront à terme d’une connaissance précise et chiffrée de la biodiversité. Cette connaissance permettra donc de mieux intégrer les enjeux de leur territoire dans leurs politiques locales.

Cette année encore, deux millions d’euros seront consacrés à la mise en place « d’Atlas de la biodiversité communale ».

 

Comment répondre à cet appel à projets ?

Les « Atlas de la biodiversité communale » s’adressent aux communes et structures intercommunales. Le dossier de candidature et le règlement administratif de l’appel à projets seront communiqués dès juillet sur https://ofb.gouv.fr/.

Pour bien comprendre la démarche, voici le guide du ministère en charge de l’Environnement, publié en octobre 2014 : « Atlas de la biodiversité communale : s’approprier et protéger la biodiversité de son territoire, guide ABC ».

Calendrier

L’appel à projets sera lancé en juillet prochain et les candidats auront 8 semaines environ (jusque septembre) pour y répondre afin de permettre la mise en œuvre dès 2021. Rendez-vous dès juillet sur https://ofb.gouv.fr/ pour avoir les informations relatives au projet et le règlement administratif de consultation.

Retrouvez également d’autres actualités du Graine

economie d'eau

Projet Économisons l’eau

Depuis 2016, le Graine et Gesper se sont associés autour du Projet “Économisons l’eau” .

Objectif du projet: sensibiliser aux économies d’eau.

Que vous soyez gérant de magasin, responsable au sein d’une collectivité territoriale ou hébergeur touristique. Vous pouvez donc vous engager dans cette démarche d’économie d’eau.

Ainsi selon le type de public, les outils prendront différentes formes. Le message reste cependant le même : sensibiliser pour être plus économe !

Voici la liste des outils mis à disposition :

     – 3 affiches de sensibilisation (format A3 ou A4)

     – Une facture d’eau factice, à visée pédagogique (pour expliquer aux usagers le contenu de leur facture, les économies potentielles ainsi que les bénéfices financiers)

     – Une pochette “range-factures”, format A4, permettant aux usagers de ranger leurs factures, et comportant des informations sur les économies d’eau, le gestionnaire…

     – Un article que vous pourrez insérer dans votre bulletin d’information pour valoriser vos actions

     – Un visuel que vous pourrez insérer dans toutes vos communications

    – Un lot de 9 fiches-conseils (format livret A6) sur les économies d’eau dans les foyers

     – Un présentoir proposé aux collectivités pour disposer les fiches-conseils (120 € + frais de port).

Nous contacter directement si intéressés: gpaca@grainepaca.org ou au 09 72 13 37 85

En savoir plus sur cette campagne.

 

Ce projet est financé par le Conseil régional et l’Agence de l’eau.

D’autres actualités du graine.

Projet Fondation de France

Vous trouverez donc ci-joint l’appel à projet 2020 proposé par la Fondation de France. Dans le but d’accompagner les enfants, leur famille et les jeunes en difficulté.

https://www.fondationdefrance.org/fr/accompagner-les-enfants-leur-famille-et-les-jeunes-en-difficulte

Bours’O vert

Nous avons le plaisir de vous informer de la mise en ligne de la plateforme de petites annonces gratuites  autour du broyage. La “bourse au broyat” (échange de broyat, broyeur, service)  appelée Bours’O Vert. Elle a été, par ailleurs,  mise au point dans le cadre d’un projet sur la promotion de la gestion de proximité des biodéchets par Gesper et Geres. L’objectif de cette plateforme est donc d’encourager au maximum la valorisation locale des déchets verts. Et sensibiliser aux pratiques de gestion intégrée.

http://broyat.reseaucompostpaca.org/
Nous sommes également à votre disposition pour vous aider à transférer l’information sous forme d’article (bulletins municipaux, lettre d’info, site web,…)

 

Festival pour la jeunesse

Festival pour la jeunesse en méditerranée : MARDI 08 OCTOBRE 2019

17H – 19H, THÉÂTRE TOURSKY – ENTRÉE LIBRE

COMMENT ACCOMPAGNER ET AGIR EN FAVEUR DE L’ENGAGEMENT DES JEUNES GÉNÉRATIONS POUR LA PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT ?

Avec l’illustrateur André Langevin, dit Zaü, France Nature Environnement et le youtubeur Pierre Chevelle.

Comme l’illustrea jeune suédoise Greta Thunberg, devenue une figure médiatique et l’incarnation du militantisme chez les jeunes. De nouvelles formes de mobilisation ont donc vu le jour. Devant cette dynamique de la jeunesse, comment nos discours et nos créations peuvent accompagner et renforcer leurs actes. Tout en évitant défaitisme et moralisation ? Les intervenants, engagés chacun à leur niveau pour l’environnement, ouvriront donc des pistes de réflexion pouvant encourager les jeunes à se saisir de ces questions et par ailleurs, renforcer leur prise de parole.

N’hésitez pas à me contacter pour toute question. Pour avoir toute la programmation du Festival, je vous invite donc à vous rendre sur le sité dédié à l’événement : desclicsetdeslivres.fr

 

Colloque régional

Priorité prévention : un colloque régional le 16 octobre 2019 à Marseille

Le CRES et l’ARS Provence-Alpes-Côte d’Azur organisent un colloque; Il aura lieu à Marseille le 16 octobre 2019 sur le thème : “Priorité prévention : l’affaire de toutes les politiques publiques”.

Ce colloque a donc pour objectif de valoriser le Plan national de santé publique « Priorité prévention ». Ainsi que sa mise en œuvre en région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Il se focalise sur des mesures phares et deux sessions thématiques :

  • alimentation et activité physique chez les enfants et les jeunes
  • bien vieillir et prévention de la perte d’autonomie

qui permettront d’illustrer l’intersectorialité des actions ainsi que la convergence des objectifs et des mesures sur les différents déterminants de santé.

La journée s’adresse à tous les partenaires et parties prenantes du Plan. Elle est organisée dans le cadre du dispositif régional de soutien aux politiques et aux interventions en prévention et promotion de la santé du CRES et financée par l’ARS.

Inscriptions gratuites mais obligatoires en ligne

Voir le programme

Développement durable

Au BO du 29 août 2019 – Nouvelle phase de généralisation de l’éducation au développement durable – EDD 2030

  1. Pour l’Education Nationale, les écoles et établissements doivent donc devenir systématiquement des lieux exemplaires. Dans les branches de la protection de l’environnement et de la biodiversité
  2.  Renforcer le pilotage académique et local de la transition écologique. S’appuyer, par ailleurs,  sur les dynamiques créées par la démocratie lycéenne
  3. Ces actions concrètes sont démultipliées par un renforcement des thématiques. Que cela soit de la protection de l’environnement ou la biodiversité dans les programmes et les diplômes
  4. Dimension européenne et internationale. Dans l’objectif de lutter contre le changement climatique et donc la protection de l’environnement. La France accueillera en juin 2020 le Congrès mondial de l’Union internationale de conservation de la nature
  5. Évaluation, suivi et coordination nationale (l’évaluation des établissements prendra ainsi en compte l’importance de l’EDD dans le projet d’établissement…

Utilisation de produits

Les produits phytopharmaceutiques sont autorisés pour la gamme d’usages « professionnel » ou la gamme d’usages « amateur ». Cela en fonction de la qualification de l’utilisateur auquel ils sont destinés.
L’autorisation des éléments de la gamme d’usages « amateur » est actuellement encadrée par deux arrêtés. L’un interdisant l’emploi de certaines substances aux utilisateurs non professionnels, l’autre relatif aux conditions d’emballage des substances pouvant être employés par des utilisateurs non professionnels.
L’Anses a recommandé de renforcer les critères qui s’appliquent aux éléments pour les utilisateurs non professionnels, notamment en écartant les artéfacts contenant une substance présentant une classification cancérogène, mutagène ou toxique. Ainsi que les matières pouvant présenter un potentiel allergisant.
De plus, les dispositions visant à mieux encadrer l’utilisation des produits phytosanitaires sur le territoire national, sont entrées en application le 1er janvier 2019. Depuis cette date, seuls les éléments phytopharmaceutiques de biocontrôle, les substances qualifiés à faible risque et les matières autorisés en agriculture biologique peuvent être utilisés par les non professionnels.

Pour plus de renseignements cliquez ici

Mobilisation pour UICN

Illustration of shaking hands agreement

Mobilisation : La possibilité de proposer une session dans la partie réservée à l’UICN est maintenant close depuis 10 jours, mais il  reste d’autres moyens de faire connaitre vos structures et vos initiatives. Dans l’ordre d’urgence

– Proposez des visites autour des applications concrètes pour la conservation de la nature, à destination des congressistes, de leurs accompagnants et des journalistes, vous devez remplir le formulaire de candidature en ligne : https://livebyglevents.key4register.com/key4register/register.aspx?e=35

Pour toute information complémentaire : ipomes@marseille.fr. Date limite : 23 aout

– Concourez pour disposer d’un espace « immersif » dans la partie « espace génération nature » ouverte au grand public, l’appel à contributions pour les EGN est désormais en ligne: https://www.demarches-simplifiees.fr/commencer/egn, ainsi que le guide qui l’accompagne (téléchargeable par les candidats: https://static.demarches-simplifiees.fr/ds_activestorage/uXat6npJCa3vrsY1WPiwWbvM?temp_url_sig=e4b6bc11ca4318c9e032696d07de2344f9843096&temp_url_expires=1563984382&inline&filename=20190724_Notice%20Appel%20%C3%A0%20contributions%20EGN.pdf)

Pour toute information complémentaire : GARIN Manon (Chargée de mission EGN) – SG/DAEI manon.garin@developpement-durable.gouv.fr. Date limite : 31 octobre

– Présentez les évènements que vous organiserez à partir du 1er septembre prochain et qui constitueront le « OFF » du congrès, vous devez remplir le questionnaire en ligne : https://miniurl.be/r-2ext

Nous vous rappelons qu’il est fortement conseillé de renseigner la dernière rubrique « Lien vers une page internet présentant votre évènement ».

Cela augmentera la visibilité de l’évènement (et potentiellement son nombre de participants). Les informations fournies seront affichées sur une carte qui pourra être visible sur l’ensemble des sites officiels

D’autre part, il n’y a pas d’autre moyen que de renseigner un formulaire par évènement

Les structures regroupant plusieurs réseaux pourront pré sélectionner en amont « le meilleur de leurs manifestations »

Enfin, pour les évènements de type festivals, printemps, quinzaines, etc… se déroulant dans plusieurs lieux, vous avez le choix entre : renseigner chaque élément de la programmation comme un évènement à part entière, ou considérer l’ensemble de la programmation comme un seul et unique évènement (et n’indiquer qu’un seul lieu, par exemple celui par lequel s’ouvre la programmation)

Pour toute question relative à ce formulaire, vous pouvez adresser un message à v.vige@arpe-org.fr

  • La carte des évènements est prévue pour être mise en ligne au début du mois de septembre

Il n’y pas de date limite pour remplir le formulaire. De nouvelles manifestations peuvent être renseignées tout au long de l’année