Changement de comportement en Education à l’environnement : état des lieux en sciences humaines et sociales

Contexte

La transition écologique est un défi de taille qui nécessite un changement culturel de société par la compréhension, l’adhésion et l’action des citoyens, entreprises, collectivités et de toutes autres organisations.

L’Éducation à l’environnement et au développement durable (EEDD) joue un rôle tout particulièrement important dans cette transition en poursuivant un objectif de sensibilisation et de mobilisation, dans le but de favoriser le passage à l’action individuelle et collective.

Les sciences humaines et sociales apportent un éclairage particulier sur les nombreux freins, individuelles et sociaux, à l’action. Dans un esprit de multidisciplinarité, ce projet a donc pour ambition de donner de nouvelles clés et d’informer sur des méthodes innovantes auprès des acteurs de l’EEDD souhaitant favoriser l’engagement dans la transition écologique.

Objectif

L’objectif général est de réaliser un état des lieux des connaissances en  Sciences Humaines et Sociales dans l’étude du changement de comportement.

Cet état de l’art est l’occasion de mutualiser les connaissances et savoirs entre les acteurs (associations EEDD, collectivités, chercheurs en psychologie sociale et entreprises.

Ceci permettra de renforcer les connaissances et compétences des acteurs de l’EEDD dans le domaine du changement de comportement pour ainsi être plus impactant dans les actions de sensibilisation

Public-cible : professionnels de l’EEDD, agents de collectivités territoriales, etc.

Déroulé du projet :

  • Constitution d’un dossier technique à destination des acteurs de l’EEDD : état de l’art en sciences humaines et sociales sur le changement de comportement en EEDD, avec théories, modèles, et applications concrètes.
  • Journée d’immersion : « Comment favoriser le changement de comportement ? » : le 20 octobre 2022, une journée d’apprentissage sera organisée pour restituer le travail effectué, et favoriser les échanges et l’appropriation des connaissances par les acteurs présents. Pour en savoir plus !
  • Comité technique de suivi du projet : organisation de plusieurs réunions de suivi tout au long du projet pour nourrir les échanges et agrémenter le travail de conception du dossier technique et d’organisation de la table-ronde.

Partenaires associés

Partenaires techniques :

  • Laboratoire de psychologie sociale (LPS) de l’Université Aix-Marseille

  • Comité technique constitué de différents acteurs impliqués dans la démarche :
    • partenaires institutionnels dont la Région Sud, la DREAL PACA
    • & des acteurs de l’éducation dont : CRES PACA, CPIE Côte Provençale, CPIE Iles de Lérins et Pays d’Azur, Méditerranée 2000.

Partenaire financier :  la Région Sud.

 

Exemples de réalisation

Changement de comportement