Articles

Journée mondiale des zones humides 2019

Découvrez le programme des journées mondiales des zones humides (JMZH)

Zones humides – Feuilletez le programme des évènement autour de la journée mondiale en Méditerranée.

 

Nos adhérents y participent

Nous vous invitons à découvrir les différentes actions de cette journée sur le site dédié. Vous y trouverez notamment les actions de nos adhérents, la LPO PACA et Ecoute Ta Planète.

Quel est l’intérêt des zones humides ?

Étangs, lagunes, marais salants, mares, marais, tourbières, vallées alluviales, prairies inondables… Les zones humides sont des espaces de transition entre les milieux terrestres et aquatiques, où l’eau est présente dans le sol ou à la surface de façon permanente ou temporaire. Cette mosaïque d’habitats naturels favorise une diversité exceptionnelle d’animaux et de végétaux. Ces zones ont leur journée mondiale !
Chaque année, le 2 février, date anniversaire de la Convention internationale sur les zones humides, la « Convention de Ramsar », du nom de la ville iranienne où elle a été adoptée en 1971.
Cette convention a pour mission : « la conservation et l’utilisation rationnelle des zones humides par des actions locales, régionales et nationales et par la coopération internationale, en tant que contribution à la réalisation du développement durable dans le monde entier ». En ce début d’année 2019, 170 pays ont désigné 2 331 zones humides d’importance internationale « Ramsar » :
cela représente près de 250 millions d’hectares à travers le monde. En France, les 48 sites Ramsar couvrent une superficie totale de 3,7 millions d’hectares. Dix lagunes méditerranéennes profitent de ce label.

Des zones utiles, mais menacées !

A l’échelle mondiale, près des 2/3 des zones humides ont disparu depuis 1900, quasiment 9 sur 10 si l’on remonte à 1700. En France, on estime que la moitié d’entre elles ont disparu entre 1960 et 1990. Elles continuent de disparaître ou de se dégrader du fait des pressions qu’elles subissent, largement imputables à l’Homme : surexploitation des ressources en eau, pollutions, fréquentation humaine mal gérée, drainage ou comblement lié à un développement urbain non maîtrisé…
Pourtant, les zones humides rendent de nombreux services à l’Homme, notamment en termes de régulation des volumes d’eau lors d’évènements climatiques extrêmes et de piégeage du carbone. Ainsi, elles contribuent à la prévention des risques naturels et à la régulation du climat. + d’info sur la convention de Ramsar : www.ramsar.org

Pour rappel, voici une vidéo de l’Agence de l’Eau.

 

Zones humides : de nouveaux outils pédagogiques

3 nouveaux outils de sensibilisation aux zones humides littorales et lagunaires

Le Pôle-relais lagunes méditerranéennes a sélectionné 3 lauréats dans le cadre de son appel à projets sur les outils de sensibilisation aux rôles et à la préservation des zones humides littorales. En effet, le Pôle-relais l’avait diffusé en avril 2018 en Occitanie, SUD Provence-Alpes-Côte d’Azur et Corse.

Le jury de cet appel à projets était composé du Pôle lagunes et des GRAINE PACA et Occitanie. En ce sens, il a retenu les projets proposés par le CPIE Rhône Pays d’Arles, le Parc naturel régional de Camargue et par l’association Siloë (dans le Gard).

Outils Zones humides

Bâche interactive ZH littorale- du CPIE Rhône Pays d’Arles

Mise à disposition gratuite

Donc, les 3 structures retenues ont réalisés ces outils génériques dans le courant de l’été. Ainsi, les 3 structures et d’autres les mettent à disposition gratuitement et s’en feront relais sur leur territoire respectif. Enfin, voici quelques informations les décrivant : https://pole-lagunes.org/3-outils-de-sensibilisation-aux-milieux-lagunaires/

Contact :

Nathalie Barré
Chargée de mission PACA du Pôle-relais lagunes méditerranéennes

Tél : +33 (0)4 90 97 29 56 / 06 84 49 61 05

Tour du Valat
Institut de recherche pour la conservation des zones humides méditerranéennes
Le Sambuc – 13 200 Arles – France    |    www.tourduvalat.org

Découvrez d’autres outils pédagogiques des adhérents du GRAINE

Grand Prix Milieux Humides et Urbanisme

Grand prix Milieux humides et urbanisme 2017

Dans le cadre du Plan national d’action en faveur des milieux humides 2014-2018, les ministères de la Transition écologique et solidaire et de la Cohésion des territoires lancent un nouveau Grand Prix milieux humides et urbanisme. En effet, cet appel à candidature vise à maintenir et à renforcer la dynamique initiée par la première édition, en mettant en avant de nouvelles expériences territoriales de préservation, création ou restauration de milieux humides.

Qui peut participer ?

Collectivités (communes et leurs groupements, syndicats mixtes), en métropole et outre-mer. La participation est gratuite.

Objectifs du Grand Prix

> Valoriser des opérations réussies d’aménagement et de planification urbaine intégrant les milieux humides dans l’aménagement du territoire.

> Porter le regard sur des opérations qui méritent d’être connues pour les richesses qu’elles apportent en ouvrant l’aménagement urbain sur la nature, alors que les milieux humides sont encore trop souvent considérés comme des handicaps ou des obstacles à l’aménagement.

Date limite d’envoi des dossiers

6 octobre 2017

Enfin, pour toutes précisions et pour télécharger les documents cadres pour les candidatures : https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/lancement-du-2e-grand-prix-milieux-humides-et-urbanisme

Zones humides, zones utiles : agissons !

La moitié des zones humides ont disparu au cours du siècle denier. pourtant, elles offrent de nombreux services gratuits. Mobilisons-nous d’urgence !

Protéger les zones humides, c’est bon pour l’économie et l’attractivité des territoires.

Zones humides, zones utiles : agissons !

Une grande diversité de zones humides : marais, marais salants, prairies humides, lacs d’altitude, bras morts, mares, forêts alluviales

50% des zones humides ont disparu en France au cours du siècle dernier

40% des zones humides de têtes de bassin

65 % des plaines alluviales

25% de marais et étangs littoraux

Les activités humaines en cause

Urbanisation et routes, intensification de l’agriculture, intensification de la production forestière, aménagement des cours d’eau, aménagements portuaires, prélèvements d’eau, extraction de matériaux

Les zones humides offrent de nombreux services gratuits

Comme une éponge, les zones humides absorbent l’eau

En bord de rivières, elles atténuent les crues

Et soutiennent l’étiage quand l’eau manque

Elles favorisent l’infiltration vers les nappes souterraines

Grâce à la photosynthèse de la végétation

Les zones humides piègent 30% du carbone dans les sols

C’est bon pour atténuer le changement climatique

En absorbant jusqu’à 16% de l’azote, elles contribuent à améliorer la qualité de l’eau

Refuge pour la biodiversité, elles abritent 50% des espèces d’oiseaux et 100% des amphibiens

La majorité de ces espèces sont communes 30% sont rares et menacées

Très fertiles grâce aux limons déposés par les crues de la rivière

Ce sont des espaces naturellement riches pour l’agriculture

Stop à la disparition des zones humides

Il coute 5 fois moins cher de protéger les zones humides que de compenser la perte des services qu’elles nous rendent gratuitement

Mobilisons-nous d’urgence

Là où le risque d’urbanisation menace

Autour des zones de captage d’eau potable

Là où elles participent à lutter contre les inondations

Restaurons les zones humides

Retrouvons un fonctionnement naturel

Reconnectons les zones humides avec la rivière

Laissons la végétation naturelle revenir

Adaptons nos modes d’entretien

Des activités sont possibles dans les zones humides

Priorités à l’élevage : pâturage, foin…

Aux activités de loisirs (pêche, chasse…) et à la découverte de la nature Agence de l’eau, services de l’Etat et ses établissements, publics, collectivités, associations et usagers : ensemble redonnons leur place aux zones humides dans nos territoires !