Dans les bras du Rhône _ édition 2020

DANS LES BRAS DU RHÔNE : DU 30 SEPTEMBRE AU 4 OCTOBRE 2020

Pour cette 4ème édition de l’évènement phare du réseau Rhône méridional, Le CPIE Rhône-Pays d’Arles et une cinquantaine de partenaires du réseau Rhône méridional, vous invite à explorer le fleuve en vous plongeant au cœur de l’aventure.

Plus de 20 sorties vous sont proposées gratuitement, le long du linéaire du fleuve, à Avignon, à Villeneuve les Avignon, Tarascon, Beaucaire, Arles mais aussi Port Saint Louis et aux Saintes Maries de la mer.

Navigations en canoë kayak, en paddle géant ou en embarcation traditionnelle (en Nego Chin) ; sorties nature, soirées thématiques … pour petits et grands.

EN QUELQUES MOTS :

L’évènement ‘’Dans les bras du Rhône’’ est une invitation à voir le fleuve autrement, à travers des approches artistiques, ludiques, sportives… proposées par une trentaine de partenaires du CPIE, médiateurs, artistes, naturalistes, sportifs, historiens, agriculteurs… contribuant ainsi à l’évolution de notre relation au Rhône, d’une culture du risque vers une culture commune et partagée du fleuve…

Cette manifestation bénéficie du soutien des partenaires du Plan Rhône (Fonds national d’aménagement et de développement des territoires, Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse, Conseil Régional SUD Provence Alpes Côte d’Azur, Compagnie Nationale du Rhône, Voies Navigables de France), des départements des Bouches du Rhône et du Vaucluse, de la communauté de communes Arles, Crau, Camargue, Montagnette et de la Ville d’Arles.

Retrouvez donc:

Pour d’autres actualité du Graine

Enquête CEN Rhone-Alpes

Enquête CEN Rhone-Alpes:

Le CEN Rhone-Alpes réalise une enquête dans le cadre d’un Plan national d’actions lié à la biodiversité des rivières.

L’enquête vise ainsi à aider le CEN à construire une stratégie de communication adaptée aux préoccupations et attentes des acteurs de terrain.

A cette fin le questionnaire a donc pour but de comprendre les enjeux des champs d’action de ces acteurs.

La passation de ce questionnaire prend entre 5 à 15 minutes

La date limite pour y répondre est le 17 juillet 2020.

Les réponses sont strictement confidentielles et feront l’objet d’une analyse globale.

Pour répondre au questionnaire

Retrouvez également d’autres actualités du Graine.

Covid-19: Les mesures de l’agence de l’eau RMC

Covid-19: Les mesures de l’agence de l’eau RMC

L’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse a adopté des mesures d’urgence pour soutenir les maîtres d’ouvrage.

Le conseil d’administration de l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse s’est réuni ce mardi 12 mai. Objectif de la réunion: examiner les actions mises en œuvre pour assurer la continuité de l’activité de l’agence.
Ainsi trois mesures d’urgence adoptés par l’agence afin de soutenir les maîtres d’ouvrage. Celles ci représentent environ 60 millions d’euros pour 2020 :

Les trois mesures:

  • Accélérer le financement des projets décidés avant la crise sanitaire et faciliter l’engagement de nouvelles. « Pour cela l’agence augmente le taux du premier acompte, en le portant de 30 à 50% du montant de l’aide », précise l’agence.

 

  • Assouplir les conditions de paiement des aides à l’animation, « en versant les aides dès lors que les coûts salariaux ont été engagés, même si toutes les actions d’animation prévues n’ont pas pu être effectuées à cause de l’épidémie et du confinement ».

 

  • Verser une aide exceptionnelle au bénéfice des services d’assainissement impactés par l’impossibilité d’épandre des boues non hygiénisées sur des terrains agricoles. L’agence de l’eau précise donc que « cela impacte directement plus de 500 stations d’épuration dans les bassins RMC». Ainsi ces stations devront « engager des frais supplémentaires pour le traitement de leurs boues». Permettant donc soit « leur épandage, soit pour les envoyer dans une filière alternative ».

 

Egalement, l’agence reporte au mois de juillet les demandes d’acomptes des redevances pour pollution et modernisation des réseaux de collecte domestique.

Appel à projet annuel 2020 « Eau et biodiversité » prolongé d’un mois jusqu’au 31 mai.

Finalisation de l’appel à initiative « Paiements pour services environnementaux » qui a retenu 21 collectivités, repoussée au 31 mars 2021.

Retrouver plus d’informations sur le site de l’agence de l’eau.

Egalement d’autres actualités du Graine.

economie d'eau

Projet Économisons l’eau

Depuis 2016, le Graine et Gesper se sont associés autour du Projet “Économisons l’eau” .

Objectif du projet: sensibiliser aux économies d’eau.

Que vous soyez gérant de magasin, responsable au sein d’une collectivité territoriale ou hébergeur touristique. Vous pouvez donc vous engager dans cette démarche d’économie d’eau.

Ainsi selon le type de public, les outils prendront différentes formes. Le message reste cependant le même : sensibiliser pour être plus économe !

Voici la liste des outils mis à disposition :

     – 3 affiches de sensibilisation (format A3 ou A4)

     – Une facture d’eau factice, à visée pédagogique (pour expliquer aux usagers le contenu de leur facture, les économies potentielles ainsi que les bénéfices financiers)

     – Une pochette “range-factures”, format A4, permettant aux usagers de ranger leurs factures, et comportant des informations sur les économies d’eau, le gestionnaire…

     – Un article que vous pourrez insérer dans votre bulletin d’information pour valoriser vos actions

     – Un visuel que vous pourrez insérer dans toutes vos communications

    – Un lot de 9 fiches-conseils (format livret A6) sur les économies d’eau dans les foyers

     – Un présentoir proposé aux collectivités pour disposer les fiches-conseils (120 € + frais de port).

Nous contacter directement si intéressés: gpaca@grainepaca.org ou au 09 72 13 37 85

En savoir plus sur cette campagne.

 

Ce projet est financé par le Conseil régional et l’Agence de l’eau.

D’autres actualités du graine.

e-colloque/Eau et changement climatique

e-colloque/Eau et changement climatique :

Quelles stratégies territoriales face aux épisodes de sécheresse et aux tensions quantitatives sur la ressource en eau ?

Le colloque EAU annuel, prévu le 2 juillet, est transformé en e-Colloque avec une nouvelle date au jeudi 11 juin.  

Les arrêtés sécheresse, ainsi que les restrictions d’arrosage et d’irrigation touchent la plupart des départements métropolitains  pendant plusieurs mois. A cela s’ajoute également des services publics d’eau au bord de la rupture d’approvisionnement, des rendements agricoles en fortes baisses, des centrales nucléaires à l’arrêt… L’été 2019 aura ainsi mis en exergue les conséquences dramatiques du changement climatique. Particulièrement sur nos ressources et notre modèle de gestion de l’eau et les conflits d’usages grandissants auxquels nous allons devoir faire face, entre agriculture, production d’électricité, tourisme/loisirs et alimentation en eau potable.

 

A la croisée des différents usages, les élus locaux doivent dès maintenant construire et mettre en œuvre de nouvelles stratégies territoriales pour faire face à ces tensions grandissantes sur les ressources en eau. Les enjeux:

  • Trouver le bon niveau d’action en incluant également dans la gouvernance l’ensemble des acteurs du bassin (collectivités, agriculteurs, usagers, etc.).
  • Mettre la ressource en eau au cœur de l’aménagement des territoires, sans hypothéquer leur développement économique ni leur attractivité.
  • Encourager les bonnes pratiques d’économies d’eau et la gestion active des ressources. Notamment par l’ amélioration du rendement des réseaux, la modernisation des équipements agricoles, ainsi que la recharge de nappe, solutions fondées sur la nature, réutilisation des eaux usées traitées, etc. ;
  • Mobiliser tous les leviers financiers possibles pour agir maintenant, en maîtrisant les coûts pour les usagers.

 

AMORCE s’adapte à la crise sanitaire et vous invite à échanger en visio-conférence le 11 juin 2020. Elle aura lieu de 9h30 à 12h00 puis de 14h à 16h30  avec l’ensemble des acteurs locaux.

Objectif: faire émerger les solutions d’adaptation aux tensions sur les ressources en eau efficaces et pertinentes pour votre territoire.

Pour en savoir plus.

D’autres actualités du Graine.

Catalogue des outils pédagogiques "Eau"

Formations en ligne sur la thématique de l’eau

Dans le cadre du confinement nous regroupons ici toutes les Formations en ligne sur la thématique de l’eau. Elles donnent donc la possibilité de se former depuis chez vous.

  • « MOOC La politique publique de l’eau en 5 questions »

La potabilité de l’eau, la prévention des inondations, la préservation des milieux aquatiques représente autant de sujets traités par les pouvoirs publics. Mais en quoi consiste exactement la politique de l’eau en France? Qui s’occupe de la gestion et du traitement de l’eau ? Ainsi comment mettre en cette politique  et avec quels financements ? Voici donc autant de questions auxquelles ce MOOC répond.

Pour en savoir plus : Centre national de la fonction publique (CNFPT).

  • « MOOC Des rivières et des hommes : hydrologie hydraulique et géomorphologie »

Ce cours aborde la dynamique des rivières aménagées à partir d’exemples de terrain présentant un intérêt avéré tant pour les pays du Sud que du Nord (Bénin, France, Mexique, Vietnam, etc.).Il doit donc vous permettre de parfaire et d’enrichir vos connaissances dans les domaines de l’hydrologie et de la qualité de l’eau, de l’hydraulique et de la géomorphologie fluviale, appliquées à la gestion des rivières. Il vous propose ainsi des savoir-faire méthodologiques et techniques pour évaluer l’état des cours d’eau et envisager des interventions transposables aux différents environnements au Nord comme au Sud.

Pour en savoir plus : Université de Grenoble Alpes

  • « MOOC FlotRisco : les sociétés littorales face aux risques côtiers »

L’objectif de ce Mooc est donc de vous donner un ensemble d’outils permettant de mieux appréhender le risque côtier et d’acquérir une vision la plus large possible de la vulnérabilité du littoral. Ainsi deux territoires « témoins » seront mis en comparaison : le littoral breton en France et le littoral du Bas-Saint-Laurent au Québec.
Pour en savoir plus : Université de Bretagne occidentale.

  • « MOOC Gestion et Politique de l’eau »

Démarré depuis le 9 avril 2020.
L’ objectif de ce MOOC est de comprendre les problèmes touchant à la gouvernance de la ressource en eau. Ce cours définira donc tout d’abord ce qu’est une ressource et plus particulièrement l’eau, son usage, et les activités qui y sont rattachées ainsi que les conflits éventuels. De plus le cours portera en détail sur la gestion de l’eau en analysant les différents types de droits et devoirs qui entrent en jeu tels que le développement d’une réglementation multi-sectorielle et d’une approche de gestion par bassin versant.
Pour en savoir plus : Université de Genève.

D’autres actualités ici

D’autres formations

Kit méthodologique - Outils et ressources zones humides

Kit méthodologique – Outils et ressources zones humides

Le Réseau Ecole et Nature (REN) édite son Kit méthodologique – Outils et ressources zones humides, dans le cadre de la journée mondiale des zones humides.

Le recueil d’outils et de témoignages se base sur les différentes publications du REN autour de la thématique de l’eau et de la participation citoyenne.

Ce kit méthodologique s’adresse donc aux organisateurs d’animations souhaitant s’appuyer sur des méthodes participatives. Ainsi ces méthodes reposent sur l’implication des citoyens dans la préservation de la biodiversité. Celles ci s’appliquent alors dans des contextes multiple. De plus elles peuvent concerner un vaste champs de thématique.

Il est disponible sur leur site internet   et également ici

 

Nos actualités

Contamination des milieux aquatiques

L’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse vous invite à débattre autour d’une journée “Eau et connaissance”. Une journée sur la contamination chimique des milieux et de résultats scientifiques récents. Lundi 9 décembre 2019 à Lyon.

Les activités humaines rejettent dans l’environnement des substances chimiques de différentes natures, pour certaines avec des effets toxiques. Les progrès réalisés en matière d’analyse des eaux et d’écotoxicologie aident à préciser les niveaux de contamination des milieux naturels. Ainsi que les effets néfastes sur les êtres vivants. Ils permettent également de mettre en évidence la présence dans l’environnement de substances chimiques. Celles-ci sont dites émergentes car recherchées seulement récemment dans les milieux aquatiques et/ou nouvellement émises dans l’environnement.

Ces pollutions concernent potentiellement tous les milieux aquatiques, qu’ils soient superficiels (lacs, lagunes, rivières, mer) ou souterrains (nappe phréatiques). Elles ont des conséquences pour l’Homme qui exploite ces ressources naturelles. Les substances chimiques présentes dans l’environnement peuvent ainsi altérer les services offerts par les écosystèmes aquatiques et rendre beaucoup plus coûteux, voire empêcher, l’utilisation des ressources naturelles.

En donnant la parole à des experts scientifiques, l’agence de l’eau propose de dresser un panorama des derniers travaux de recherche qu’elle a soutenus pour, d’une part, identifier la nature et l’ampleur de ces contaminations chimiques, et d’autre part, développer des techniques permettant de réduire les rejets de substances chimiques émis dans le milieu naturel.