Articles

Appel à projet – Démarche « Aire éducative » pour l’année scolaire 2021-2022 – Office Français de la biodiversité

L’Office français de la biodiversité finance un appel à projet « Aire éducative » à conduire sur 2021/2022.

Ouvert de fin juin à septembre, cet appel à projets vise les établissements scolaires ou les structures – souvent d’éducation à l’environnement – qui accompagnent la mise en place des projets d’aires éducatives tout au long de l’année.

L’OFB a pour objectif d’accompagner le développement du réseau d’aires éducatives sur l’ensemble du territoire français (sauf Polynésie française qui a déjà son propre dispositif) afin de contribuer à l’amorçage et au déploiement des aires éducatives dans les prochaines années et atteindre les objectifs plan biodiversité de 500 aires éducatives en 2022 (300 aires éducatives sont déjà répertoriées en 2021).

Vous avez jusqu’au 20 septembre 2021 pour soumettre votre dossier de candidature sur démarches simplifiées en parallèle de votre inscription.

En savoir plus

 

Webinaire “Les littoraux face au changement climatique : Quels enjeux ? Comment mobiliser ?”

Le Cerema, la DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur et la Région Sud organisent le 28 septembre 2021, une conférence technique territoriale sur la gestion des littoraux face au changement climatique.

Les littoraux sont aujourd’hui directement impactés par le changement climatique et les territoires sont ainsi confrontés de façon croissante à l’érosion des plages, et à des épisodes d’inondation et de submersion marine. Il est urgent de réfléchir collectivement à des alternatives ou à des solutions pour améliorer la résilience des territoires en conciliant les enjeux économiques et les enjeux de préservation d’espaces vulnérables.

A destination des collectivités de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, cette journée d’échanges a pour objectif de mobiliser les acteurs sur l’évolution du trait de côte et sur l’adaptation des territoires littoraux au changement climatique.

La journée sera décomposée en deux séquences :

Séquence 1 : en plénière
1/Les enjeux de l’évolution du trait de côte : état des connaissances ;
2/Oeuvrer ensemble sur notre territoire : vers une gestion conjointe et intégrée des enjeux du littoral.

Séquence 2 : échanges type table ronde
Changer d’approche pour agir de façon adaptée sur chaque territoire ;
Cette journée sera suivie d’une demi-journée (jeudi 30 septembre matin) de présentation des enjeux de la plateforme Mon Littoral et des modalités de contribution.

En savoir plus

Plaquette de présentation

Webinaire 1h pour comprendre et agir : « Quelle communication sur les risques inondations ? » 21/09/2021.

L’ARBE en partenariat avec l’OFB, la DREAL l’Agence de l’eau et la Région organise des webinaires de 1h pour comprendre et agir.

 

Le 21 septembre 2021 de 13h à 14h,  webinaire :« Quelle communication sur les risques inondations ? »

Pour en savoir plus sur ce webinaire

Inscription

 

Le 19 octobre 2021 de 13h à 14h, webinaire « Les espèces exotiques envahissantes : quels impacts ? Quelles solutions ?»

Pour en savoir plus sur ce webinaire

 

Le 16 novembre 2021 de 13h à 14h, webinaire « Une planification favorable à la biodiversité,c’est possible?»

Pour en savoir plus ce webinaire

Atelier Web MIIAM ” changement climatique et inondation sur l’arc méditerranéen “

Atelier Web MIIAM ” changement climatique et inondation sur l’arc méditerranéen “, le jeudi 16 septembre 2021 de 9h30 à 12h00


Les derniers épisodes climatiques majeurs (tempête Alex, inondations catastrophiques dans
l’Europe du Nord, mais aussi dôme de chaleur au Canada…) et les avancées scientifiques (dernier rapport du GIEC) nous interrogent sur les effets du changement climatique et notre capacité à les anticiper.Quels sont les effets constatés et attendus sur les pluies intenses et les inondations rapides sur l’arc méditerranéen ?
Comment agir pour les anticiper, et se préparer à faire face à des évènements plus extrêmes ?

Formulaire d’inscription

Pour en savoir plus

Culture du risque – Les clefs pour mieux impliquer les populations

La culture du risque, c’est quoi ?

Que faire en tant qu’élu ?

Citoyen, acteur de sa propre sécurité ?

La culture du risque correspond à la connaissance par tous les acteurs (élus, techniciens, citoyens…) des risques majeurs et à l’appréhension de la vulnérabilité des enjeux.

La culture du risque intègre la notion de perception du risque qui correspond aux éléments psychologiques et émotionnels jouant un rôle déterminant dans les modes d’action des individus et des groupes.

Consulter

Gestion intégrée de l’eau en milieu urbain

 

Gestion intégrée de l’eau en milieu urbain : Aménagements végétalisés de gestion des eaux pluviales.

Le CEREMA édite une série de fiches dédiée à la capitalisation et au partage de connaissances sur les aménagements végétalisés de gestion des eaux pluviales.

L’accent est mis sur les services écosystémiques rendus par ces aménagements.

Consulter

 

EAU ET SOLUTIONS FONDÉES SUR LA NATURE : LA BOÎTE À OUTILS DES ÉLUS ET COLLECTIVITÉ

Le partenariat français pour l’eau et la banque des territoires édite un guide “Eau et solutions fondées sur la Nature.

Ce guide a pour vocation de répondre à ces questions, de faciliter l’appropriation des Solutions fondées sur la Nature pour la gestion de l’eau par les acteurs du territoire et de donner un aperçu des différents outils pour les mettre en œuvre à l’échelle locale. Et permettre ainsi aux élus de disposer des meilleurs outils d’accompagnement.

Dans un contexte où l’adaptation au changement climatique est devenue un principe indissociable de l’intérêt général, accompagner les acteurs publics dans leurs projets et stratégies sur ces enjeux est devenu essentiel.

La Banque des Territoires, à travers sa mission d’accompagnement des collectivités et des acteurs locaux au service d’un développement socio-économique durable des territoires, promeut le soutien de projets favorisant les impacts positifs et limitant les impacts négatifs. Les Solutions fondées sur la Nature représentent une belle illustration de ce type de projets ainsi qu’une opportunité sur laquelle elle compte mobiliser l’ensemble de ses offres : soutien en conseil et en ingénierie, investissement, prêts.

Le Partenariat Français pour l’Eau, quant à lui, rassemble les acteurs français, publics, privés et associatifs, du monde de l’eau. Il porte le message majeur de l’eau, marqueur, par ses excès et par ses manques, du dérèglement climatique. Il œuvre notamment pour sensibiliser aux Solutions fondées sur la Nature et pour montrer qu’elles constituent des réponses concrètes, peu coûteuses et multi-bénéfices aux problématiques causées par les inondations, les sécheresses, la dégradation de la biodiversité et de la qualité de l’eau…

Accéder ou télécharger le guide :

 

 

Les Formations en lien avec la gestion des milieux aquatiques et la prévention inondation (GEMAPI)

Les Formations en lien avec la gestion des milieux aquatiques et la prévention inondation (GEMAPI)

MOOC
Des rivières et des hommes : hydrologie, hydraulique et géomorphologie »
Date : début 5 novembre 2019, fin inscription 16 décembre 2019
FUN MOOC
En savoir plus :

MOOC
Nature for city life
Date: 7 octobre 2019.
My Mooc.
En savoir plus :

Formation
Journées de formation aux outils Rhône & Sens »
Dates : 24 octobre, 6 novembre, 8 novembre 2019.
APARE-CME-CPIE Pays du Vaucluse.
En savoir plus:

Journée de professionnalisation.
« GEMAPI & EEDD »
Date: 16 janvier 2020.
GRAINE.
En savoir plus :

Campagne sensibilisation

Campagne de sensibilisation 2019 :  comportements à adopter en cas de pluie intense et d’inondation dans l’arc Méditerranéen.

Chaque année, les départements de l’arc méditerranéen sont exposés à des épisodes de pluies intenses. Ceci pouvant conduire à des crues soudaines : l’équivalent de plusieurs mois de précipitations tombe alors en seulement quelques heures. Les épisodes de pluies méditerranéennes se produisent principalement à partir de la fin de l’été, de septembre à mi-décembre.

Les ministère de la Transition écologique et de l’Intérieur, ont mis en place une campagne de sensibilisation des populations. Celle-ci concerne les phénomènes et  bons comportements à adopter en cas de pluies méditerranéennes intenses. Objectif : faire connaître les comportements qui sauvent. C’est l’occasion  d’expliquer les conditions des épisodes méditerranéens, leurs conséquences des précipitations, des ruissellement et inondation, ainsi que les dispositifs de vigilance.

En savoir plus et télécharger le kit de communication.

Le GRAINE Provence-Alpes-Côte d’Azur dispose des compétences sur cette thématique (risque inondation) avec l’outil RIVERMED, vous pourrez vous faire accompagner par nos adhérents. En savoir plus.

Le GEMAPI en action

GEMAPI : De nouvelles perspectives en EEDD !

Le 23 mars 2017, se déroulait une réunion d’information “GEMAPI, un outil de valorisation pour les territoires” organisée par EA éco-entreprises. L’objectif était de répondre au besoin d’informations sur la mise en place de la GEMAPI. Plusieurs partenaires ont présenté les aspects techniques : Pôle EAU, ARPE, IRSTEA, Agence de l’Eau. Le GRAINE PACA était présent pour comprendre les enjeux de la nouvelle compétence GEMAPI dans le domaine de l’EEDD.

Qu’est-ce que GEMAPI ?

La GEMAPI est la gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations. La loi du 27 janvier 2014 de modernisation de l’action publique crée une compétence ciblée et obligatoire relative à la gestion des GEMAPI. Cette loi attribue cette compétences aux communes et à leurs groupements.

Objectifs

Malgré des avancées notables en matière de qualité de l’eau sur l’ensemble du territoire régional, l’objectif est ambitieux. En effet, en Provence-Alpes-Côte d’Azur, il est fixé pour 2021 de :

  • retrouver un bon état écologique pour 2/3 des rivières
  • retrouver un bon état écologique pour 99% des eaux souterraines

Cet objectif semble certes encore lointain. Notamment, au vu des problèmes des cours d’eau de la région. Comme l’excès de prélèvement d’eau sur certaines rivières, rivières sont trop enserrées dans des digues, barrages et de seuils qui bloquent la circulation des poissons, mais également des sédiments, pesticides, etc.

Aujourd’hui, tous les niveaux de collectivités sont concernés par l’entretien et la restauration des cours d’eau ainsi que les ouvrages de protection contre les crues. Mais aucune de ces collectivités n’en est spécifiquement responsable.

Compétences des communes et Interco

Dès le 1er Janvier 2018, cette gestion de la ressource en eau sera exclusivement confiés aux communes. Et éventuellement à leurs établissements publics de coopération intercommunale à fiscalité propre (EPCI FP).

La GEMAPI va s’inscrire dans trois enjeux majeurs:

  • Concilier la gestion avec la prévention et l’approche globale de la politique de l’eau
  • Concilier l’amont et l’aval
  • Mettre en places des moyens au sein des structures et des accompagnements (financiers notamment). Avec une approche par rapport au public qui apparaît dans le texte très importante.

Il est important de noter que les compétences GEMA et PI existent déjà au sein des collectivités. Or, la GEMAPI permet une cohérence territoriale via une gouvernance établie. Il est donc essentiel d’intégrer les différents milieux et secteurs d’activités au sein de cette nouvelle compétence (associations, collectivités, entreprises, bureaux d’études…).

Quelles places pour l’EEDD ?

Les EPCI ou autres entités compétentes dans le domaine de la GEMAPI vont avoir besoin, dans un souci de communication et de pédagogie, de mettre en place des animations à destination du grand public (notamment les administrés du territoire concernée). Cela aura pour but de faire comprendre au plus grand nombre la nécessité (les gains mais aussi les dangers et les risques) de mettre en place des actions de gestion de ces milieux aquatiques.

Cette meilleure connaissance et compréhension des problématiques est souvent le gage d’une meilleure mobilisation des citoyens et des élus pour avancer dans la gestion intégrée des milieux aquatiques. Les associations seraient alors sollicitées afin concevoir et créer des animations, que ce soit pour un public scolaire ou un public adulte.

Document(s) utile(s)

Le rapport sur l’état des eaux des bassins Rhône-Méditerranée et Corse