Vidéo de l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse : 11ème programme

L’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse :

“Retrouver le bon état de nos eaux, de nos rivières, de nos lacs, de nos nappes… nous sommes tous concernés ! Et nous pouvons agir.

Depuis 25 ans, dans les bassins Rhône-Méditerranée et Corse, la qualité de l’eau s’améliore. La pollution organique dans les cours d’eau a fortement régressé : la présence d’ammonium a été divisée par 20, celle du phosphore par 10. Car les stations d’épuration sont plus performantes et les rejets industriels mieux maîtrisés. Ces progrès sont possibles grâce à l’engagement de tous et au soutien de l’Agence de l’eau. Mais il reste encore beaucoup à faire notamment avec le changement climatique. L’agence de l’eau lance son 11e programme, “Sauvons l’eau !” pour agir plus vite, plus fort, et là où les enjeux pour l’eau et le vivant sont les plus urgents.

Entre 2019 et 2024, elle va investir 2,6 milliards d’euros pour aider les collectivités, industriels, agriculteurs, associations du quart sud-est qui s’engagent pour améliorer l’état de nos eaux et adapter les territoires au changement climatique. Elle accompagne fortement les territoires ruraux défavorisés afin de rattraper les retards en matière d’eau potable et d’assainissement. Ces financements proviennent des redevances collectées auprès de tous les usagers de l’eau en fonction de leur consommation d’eau et de la pollution qu’ils rejettent dans le milieu naturel. C’est une fiscalité incitative : celui qui économise l’eau, paie moins de redevances.

3 priorités guident les aides de l’agence de l’eau pour les 6 prochaines années :

1. Poursuivre l’amélioration de la qualité des eaux L’agence finance par exemple des projets pour mieux gérer les eaux de pluie, protéger les zones de captage et celles qui sont stratégiques pour l’eau potable des futures générations, moderniser les dernières stations d’épurations qui restent des points noirs, aider les services d’eau et d’assainissement à s’organiser à l’échelle intercommunale ….

2. Partager et économiser l’eau L’eau, cette ressource vitale, n’est pas inépuisable, et encore moins avec le changement climatique. L’agence de l’eau encourage les cultures et modes d’irrigations plus économes, la chasse aux fuites dans les réseaux d’eau potable, l’innovation pour des villes plus perméables et la réutilisation des eaux usées traitées.

3. Favoriser le retour de la biodiversité C’est possible en protégeant les zones humides et le littoral mais aussi en redonnant aux rivières leur forme naturelle pour permettre aux espèces de retrouver leurs habitats.

COLLECTIVITÉS…

AGRICULTEURS…

INDUSTRIELS…

ASSOCIATIONS…

Agissez maintenant pour vos territoires et bénéficiez d’aides financières, d’un soutien à l’innovation et de l’expertise de nos agents pour réaliser vos projets pour l’eau. Pour nous et pour les générations futures… Ensemble SAUVONS L’EAU”

Source : https://www.eaurmc.fr/

Retrouvez l’accompagnement du GRAINE sur les politiques régionale de l’eau. En savoir plus.

Donnez votre avis sur l’avenir de l’eau !

Congrès mondial de la nature

Marseille recevra en 2020 le Congrès Mondial de la Nature

Le plus grand évènement international autour de la conservation et la préservation des ressources environnementales ! Ce congrès mondial représente une chance unique pour valoriser les richesses naturelles du territoire. Ainsi que mettre en avant votre dynamisme, vos innovations, vos compétences et votre engagement en la matière. Ainsi, pour entamer ce travail collaboratif, nous vous donnons rendez-vous le :
Mardi 13 novembre – 10h/12h
Palais de la Bourse – 9, la Canebière – Marseille

Avec la présence du Ministère de la Transition Écologique et Solidaire.

Le GRAINE représente le secteur depuis les premières réunions. Maintenant, plus nous serons nombreux, plus notre voix aura de l’impact.

S’inscrire au congrès

Nous réfléchirons ensemble aux différentes pistes d’actions à mettre en place

Nous comptons sur votre présence ! S’inscrire ici.

CAMPAGNE D’ÉDUCATION À LA SANTÉ ENVIRONNEMENTALE “ÉCOUTE TES OREILLES !”

Education à la Santé environnementale : Nouvel appel à candidatures pour les collèges

Tout d’abord, l’objectif :

EN 5 ANS, SENSIBILISER 50 000 ÉLÈVES DANS 33% DES COLLÈGES DE LA RÉGION PACA EN SANTÉ ENVIRONNEMENTALE.

En effet, la campagne de prévention “Ecoute tes oreilles !” est coordonnée par le GRAINE et le CRES PACA. Elle a pour objectif de sensibiliser et former d’ici 5 ans 33% des établissements scolaires de la région PACA. Donc, soit près de 50.000 élèves (en classe de 6ème) et 300 enseignants et infirmières scolaires à la prévention des risques auditifs et extra-auditifs.

Ensuite, en septembre 2018, un nouvel appel à candidature est lancé par les rectorats de Nice et d’Aix-Marseille. Un courrier a été envoyé aux principaux des collèges. Ceci afin de permettre à de nouveaux collèges de participer à la campagne. Au mois d’octobre, les candidatures seront confirmées par mail à chaque collège.

Ainsi, durant l’année scolaire 2017-2018, 33 collèges de la région ont pu bénéficier de cette campagne. Donc, soit 134 classes sensibilisées, et un total de 3350 élèves.

Voir la page dédiée au projet sur le site de l’Agence Régionale de Santé (ARS) PACA.

Contacts des acteurs de la campagne

GRAINE PACA : clairepierrard@grainepaca.org

CRES PACA : elodie.petard@cres-paca.org

Le GRAINE PACA est le réseau régional pour l’éducation à l’environnement vers un développement durable (EEDD). L’association a pour objet la promotion et le développement de l’EEDD en PACA. Le GRAINE a mobilisé 8 de ses adhérents pour mener à bien cette campagne d’éducation à la santé environnementale.

En savoir plus sur le projet…

Dans le cadre des Assises Nationales de l'Education à l'environnement

Colloque pour l’éducation à l’environnement

Un colloque pour l’éducation à l’environnement…

Le colloque Fertiles Rencontres pour l’éducation à l’environnement et au développement durable se déroulera sur la Métropole Aix-Marseille-Provence. Ainsi, il offrira l’occasion de découvrir l’actualité des acteurs de la pédagogie à l’environnement, d’échanger sur l’évolution des pratiques et de découvrir les innovations du secteur.
En effet, cette première édition s’appuiera sur des projets à destination de l’enfance et de la jeunesse. Donc, elle a pour objectif d’engager la réflexion collégiale autour des enjeux et des orientations pédagogiques propres à ce public.

Organisé par la Métropole Aix-Marseille-Provence

Le Colloque FERTILES RENCONTRES pour l’éducation à l’environnement et au développement durable sera organisé par les services de la métropole Aix- Marseille-Provence. Rendez-vous le 9 Novembre 2018 au Forum du Petit Arbois à Aix-en-Provence.

Vous trouverez en pièce jointe le programme de cet événement.

Le document contient le formulaire à nous retourner pour :

1/ réserver vos invitations.

2/ faire part de votre souhait d’intervenir sur l’un des temps de la journée.

Point Info Biodéchets

Point Info Biodéchets

Répondre aux questions sur les biodéchets

Les associations GESPER et GERES ont mis en place deux dispositifs pour répondre aux questions des acteurs régionaux. Ainsi, ils conseillent sur la prévention et la gestion des  biodéchets et autres matières organiques résiduelles. Notamment, grâce à l’appui de l’ADEME et la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Ces dispositifs d’information sont destinés à fournir des conseils d’ordre technique, organisationnel, méthodologique, règlementaire et financier. Ils sont accessibles par mail ou téléphone.

Contactez le Point Info Biodéchets

Pour les projets de petite échelle de proximité, contactez le POINT INFO BIODECHETS DE PROXIMITE animé par GESPER.
Cette information concerne les porteurs de projet qui cherchent des solutions de proximité.

Pour les opérations de méthanisation ou les informations sur les plateformes de compostage, contactez le POINT INFO MO animé par le GERES.

Le GRAINE au Conseil Economique, Social et Environnemental PACA

Le GRAINE a représenté les associations du secteur de l’Education à l’environnement et au développement durable (EEDD) lors de la plénière du Conseil Economique, Social et Environnemental (CESER PACA)

Assemblée Générale de l’IRFEDD

Le GRAINE PACA a participé à l’assemblée générale de l’Institut Régional de Formation à l’Environnement et au Développement Durable (IRFEDD).

Kits Économies d’Eau Cnergie

Des kits pédagogiques Eau

En effet, Cnergie intervient dans les économies d’eau et d’énergie grâce au dispositif des certificats d’économie d’énergie. En ce sens, il distribue des kits Économies d’eau pour hôtels et résidences pour personnes âgées.

Ainsi, après avoir équipé 18 000 logements en ampoules LED en 2017 soit 120 000 LEDS (en partenariat avec 150 mairies en France), Cnergie a équipé 14 000 logements en résidences personnes âgées depuis septembre 2017 en douchette et mousseurs.

Donc, Cnergie poursuit son action en élargissant auprès :

– en premier lieu, des hôtels

– mais aussi, des établissements sportifs

de la sorte, en fournissant des équipements d’une valeur de 26 € (douchette venturi et 2 mousseurs venturi) permettant 130 €/an pour 3 €

 

Résidences personnes âgées : tarif 3 € (offre découverte possibilité gratuité jusqu’au 30/04/18)

Hôtellerie : tarif 3 €

Etablissement sportif public : tarif 3 € (offre découverte possibilité gratuité jusqu’au 30/04/18)

Etablissement sportif privé : tarif 3 €

 

Liens internet vers leurs offres :

Hôtel : 

https://www.cnergie.net/kit-hotel/

Résidences personnes âgées :

https://www.cnergie.net/les-she-tertiaire/

Contact :

Nehbil LADJAL – +33 6 63.72.75.46

Les Systèmes Hydro-économes pour les résidences de personnes âgées | Cnergie

Un réseau pour la surveillance des Espèces Exotiques Envahissantes

Identifier les acteurs d’un réseau pour la surveillance des espèces exotiques envahissantes

Cette enquête se déroule dans le cadre de la Stratégie Nationale relative aux Espèces Exotiques Envahissantes (EEE) établie par le Ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer en 2017, et du règlement européen n°1143/2014. L’Unité Mixte de Service « Patrimoine Naturel » (UMS PatriNat), Centre d’expertise et de données sur la nature et le Service de Coordination Technique des Conservatoires Botaniques Nationaux (SCTCBN) sont en charge. Ces derniers souhaitent d’identifier un réseau d’acteurs durables pour la surveillance des espèces exotiques envahissantes. Ainsi, cette enquête concerne la France métropolitaine et l’Outre-mer.

Aussi, nous vous invitons à répondre à une enquête composée de 19 questions et téléchargeable à partir du lien suivant. A noter qu’un tableau des techniques et méthodes de relevés d’espèces concernant la question 4 est également disponible via ce lien. Lien de téléchargement (date limite de téléchargement : 27 mai 2018)

Une enquête nationale

Cette enquête permettra de visualiser les acteurs impliqués dans cette surveillance, les interrelations entre ces acteurs, d’identifier les points forts et points faibles de la surveillance actuelle des EEE, et de déduire des modalités d’actions futures (notamment associées à la circulation des données naturalistes, les territoires à surveiller, etc.).

Les résultats de l’enquête feront l’objet d’un rapport (qui vous sera communiqué) et d’une publication dans une revue dédiée.

L’enquête s’insére dans le cadre d’un stage de fin d’étude (Master 2). En effet, Alexandra Pinelle effectue ce stage  à l’UMS PatriNat jusqu’à la fin du mois de juillet. Nous vous serions reconnaissants de répondre à cette enquête avant le 1erjuin 2018 et de la diffuser largement à vos réseaux professionnels.

Contact :

Alexandra PINELLE
Stagiaire ” Identification d’un réseau durable d’acteurs pour la surveillance des Espèces Exotiques Envahissantes en France “. UMS Patrimoine Naturel – Centre d’Expertise et de Données sur la Nature / Muséum National d’Histoire Naturelle – Equipe Evaluation et Suivi / Mail : alexandra.pinelle1@mnhn.fr / Tél. : 01 40 79 32 63