Articles

Création de nouveaux parcs naturels régionaux et d’une réserve naturelle

Création de nouveaux parcs naturels régionaux et d’une réserve naturelle

170 réserves naturelles en France

À l’occasion du Conseil de défense écologique du 27 juillet, le ministère de la Transition écologique a annoncé la création de nouvelles aires protégées en faveur de la biodiversité. Ainsi, une nouvelle réserve nationale fait son apparition en Alsace. Il s’agit de la réserve du massif forestier de la Robertsau et de La Wantzenau dans le Bas-Rhin. Aujourd’hui, la France compte près de 170 réserves nationales de ce type, avec un haut niveau de protection.

50 PNR

La France compte aussi désormais deux parcs naturels régionaux (PNR) de plus : celui du Mont-Ventoux (Vaucluse) et celui de la Baie de Somme-Picardie maritime (Somme). La présence d’espaces présentant un intérêt naturel, culturel ou paysager de niveau national. Chaque parc a pour mission la protection et la gestion de ce patrimoine, le développement économique et social ainsi que l’accueil, l’éducation et l’information du public. Le niveau de protection environnemental est moindre qu’une réserve naturelle. La France totalise une cinquantaine de PNR.

Une question sensible

Selon la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, avec ces créations, la France atteint le taux de 30 % de son territoire terrestre et marin protégé (Outre-mer inclus). Reste à savoir précisément quelle proportion de ce territoire est sous protection forte. Une question sensible à l’heure où le Gouvernement peaufine ses nouvelles stratégies de création d’aires protégées terrestres et marines. Sous la pression des ONG, mécontentes de la tournure que prennent les travaux : « la stratégie se concentre davantage sur la quantité plutôt que sur la répartition équilibrée de ces zones de protection forte, sur l’ensemble du domaine maritime. Atteindre 10 % de protection forte en termes de surface, sans s’engager sur la représentativité des AMP sur l’ensemble des façades et écorégions qui constituent le domaine maritime français n’aurait pas de sens », alertent un collectif d’associations.

Pour plus d’information.

Retrouvez également d’autres actualités du Graine.

Sentinelles de la nature : l’appli des justiciers de l’environnement

Sentinelles de la nature : l’appli des justiciers de l’environnement

Un site et une application pour une action citoyenne environnementale

Qui n’a jamais voulu faire connaître au monde entier une idée en faveur de l’environnement développée près chez soi ? Ou mettre en lumière une atteinte manifeste à l’environnement ? Avec le projet Sentinelles de la Nature, chacun dispose désormais d’un moyen d’agir facilement en quelques clics. Découvrez le site sentinellesdelanature.fr et son application mobile fraîchement lancée et disponible sur Google Play et Apple Store.

Comment agir sur le territoire ?

Le site internet et l’application des Sentinelles de la nature permettent aux utilisateurs de contribuer à la préservation de la planète en signalant directement les atteintes ou initiatives favorables à l’environnement sur une carte participative. Ces informations sont transmises aux référents associatifs de la région pour revue et éventuelle proposition d’action lorsqu’il s’agit d’une atteinte à l’environnement

Les citoyens deviennent alors « Sentinelles » et peuvent, grâce à un système de suivi, connaître l’état d’avancement des démarches entreprises. Par la suite au fil des démarches  ils peuvent modifier leur signalement en apportant par exemple de nouveaux éléments. Les « Sentinelles » qui le souhaitent peuvent donc rester des contributeurs actifs pour mettre fin aux atteintes à l’environnement.

Sentinelles de la nature : un projet fédéral de grande ampleur

La petite graine ne cesse de croître. Né en Auvergne Rhône Alpes, à l’initiative de la FNE AURA puis de la FRANE, le projet a ainsi été repris par France Nature Environnement pour le déployer à l’échelle nationale. 9 Fédérations régionales associatives, qui couvrent donc différents territoires, ont aujourd’hui rejoint le projet : l’Auvergne-Rhône-Alpes, la Bourgogne Franche-Comté, la Bretagne, le Grand Est, le Limousin et la Normandie. Cet outil permet au mouvement FNE de renforcer sa veille écologique en sensibilisant et mobilisant largement les citoyens et les acteurs du territoire. Gratuit et sans publicité, l’initiative embrasse la volonté collective, toujours plus prégnante dans notre société, d’agir concrètement pour l’environnement.

Ainsi pour plus d’actualités du FNE PACA.

Également pour d’autres actualités du Graine

Appel à projets « Atlas de la biodiversité communale »

Appel à projets « Atlas de la biodiversité communale »

L’Office français de la biodiversité (OFB) lance  un  appel à projets « Atlas de la biodiversité communale ».  L’OFB donne donc l’occasion aux communes et intercommunalités de réaliser un diagnostic précis de leur territoire. Ce diagnostic vise ainsi à mieux préserver et valoriser leur patrimoine naturel.

Qu’est-ce qu’un ABC ?

Véritable outil stratégique de l’action locale, les ABC offrent, bien au-delà d’un simple inventaire naturaliste, une cartographie des enjeux de biodiversité à l’échelle d’un territoire donné. La mise en œuvre d’un ABC s’appuie ainsi sur trois axes essentiels :

  • sensibiliser et mobiliser les élus, les acteurs socio-économiques et les citoyens à la biodiversité ;
  • mieux connaître la biodiversité sur le territoire d’une commune ou d’un groupe de communes et identifier les enjeux spécifiques liés ;
  • faciliter la prise en compte de la biodiversité et aider à la prise de décisions lors de la mise en place des politiques communales ou intercommunales.

1156 communes et intercommunalités

Depuis 2017,  107 projets en métropole et dans les Outre-mer ont ainsi bénéficié années du soutien de l’OFB.

Ces projets impliquent plus de 1150 communes et intercommunalités qui bénéficieront à terme d’une connaissance précise et chiffrée de la biodiversité. Cette connaissance permettra donc de mieux intégrer les enjeux de leur territoire dans leurs politiques locales.

Cette année encore, deux millions d’euros seront consacrés à la mise en place « d’Atlas de la biodiversité communale ».

 

Comment répondre à cet appel à projets ?

Les « Atlas de la biodiversité communale » s’adressent aux communes et structures intercommunales. Le dossier de candidature et le règlement administratif de l’appel à projets seront communiqués dès juillet sur https://ofb.gouv.fr/.

Pour bien comprendre la démarche, voici le guide du ministère en charge de l’Environnement, publié en octobre 2014 : « Atlas de la biodiversité communale : s’approprier et protéger la biodiversité de son territoire, guide ABC ».

Calendrier

L’appel à projets sera lancé en juillet prochain et les candidats auront 8 semaines environ (jusque septembre) pour y répondre afin de permettre la mise en œuvre dès 2021. Rendez-vous dès juillet sur https://ofb.gouv.fr/ pour avoir les informations relatives au projet et le règlement administratif de consultation.

Retrouvez également d’autres actualités du Graine

Enquête CEN Rhone-Alpes

Enquête CEN Rhone-Alpes:

Le CEN Rhone-Alpes réalise une enquête dans le cadre d’un Plan national d’actions lié à la biodiversité des rivières.

L’enquête vise ainsi à aider le CEN à construire une stratégie de communication adaptée aux préoccupations et attentes des acteurs de terrain.

A cette fin le questionnaire a donc pour but de comprendre les enjeux des champs d’action de ces acteurs.

La passation de ce questionnaire prend entre 5 à 15 minutes

La date limite pour y répondre est le 17 juillet 2020.

Les réponses sont strictement confidentielles et feront l’objet d’une analyse globale.

Pour répondre au questionnaire

Retrouvez également d’autres actualités du Graine.

Webinaire sur l’ambroisie en Provence-Alpes-Côte d’Azur

Le CRES propose une nouvelle session du Webinaire sur l’ambroisie en Provence-Alpes-Côte d’Azur ,  le jeudi 17 septembre 2020 de 14h à 15h.

Voici donc la présentation du Webinaire:

Ambroisie en Provence-Alpes-Côte d’Azur : connaître la plante et ses impacts sur la santé

L’ambroisie à feuille d’armoise, plante originaire d’Amérique du Nord, pose aujourd’hui d’importantes problématiques sanitaires, environnementales et agricoles. En effet, invasive en France, elle est à l’origine d’impacts négatifs :

  • sur la santé publique : les pollens d’ambroisie sont très allergisants et peuvent provoquer des réactions allergiques en fin d’été ;
  • sur la biodiversité : l’ambroisie est reconnue comme une espèce envahissante car elle est capable de se développer sur une grande variété de milieux.

Objectifs du webinaire:

  • Reconnaître l’ambroisie,
  • Comprendre ses modes de dissémination
  • Appréhender ses impacts sur la santé
  • Découvrir les actions mises en oeuvre contre sa prolifération en Provence-Alpes-Côte d’Azur…

Lucile Arnaud, inspectrice phytosanitaire, animatrice BSV (Bulletin santé du Végétal) et animatrice ambroisie au sein de FREDON Provence-Alpes-Côte d’Azur, interviendra donc en direct pour répondre aux questions des internautes à l’occasion de ce webinaire.

Webinaire organisé par le CRES dans le cadre du PRSE 3 et financé par l’ARS Provence-Alpes-Côte d’azur.

Lien pour s’inscrire

perrine.burdet@cres-paca.org

 

Retrouvez ainsi d’autres actualités du Graine

Inscriptions aux aires marines et terrestres éducatives

Les Inscriptions aux aires marines et terrestres éducatives sont ouverte du 30 mars au 26 juin 2020.

Qu’est-ce qu’une aire éducative ?

Une aire éducative est une petite zone naturelle (littorale, zone humide, espace boisé, etc.), gérée de manière participative par des élèves de cycle 3 (CM1, CM2, 6ème). Il s’agit d’un projet pédagogique et éco-citoyen permettant aux élèves de devenir des gestionnaires d’espaces naturels. Les projets s’inscrivent dans la durée et reposent sur un binôme enseignant – acteur de l’EEDD. La collectivité a également un rôle important à jouer pour mettre à disposition un espace favorable à l’aire éducative, faciliter l’émergence des projets.

Comment participer ?

„ Inscrivez-vous en ligne à la campagne nationale du 30 mars au 26 juin : lien démarches simplifiées

Télécharger le document d’appui à la campagne d’inscription du Groupe Régional des Aires Educatives de Provence-Alpes-Côte d’Azur (GRAE)

Public concerné ?

Elus, enseignants, acteurs de l’EEDD

 

 

Plus d’informations sur les aires éducatives

„ Rendez-vous sur le site de l’ARPE

„ Contact I ARPE ARB I Anaëlle HUMBERT I 04.42.90.90.45 I a.humbert@arpe-paca.org

 

D’autres actualités du graine ici

Giving Tuesday

L’association Bzzz, vous propose de participer à sa campagne “Giving Tuesday”, lancée depuis le Giving Tuesday3 décembre.

 

 

 

L’association lance un appel au don afin de l’aider à commercialiser ses produits issue de l’apiculture.

 

Par ailleurs cette campagne va à l’encontre d’évènement comme le black Friday.

Ainsi elle vise  la préservation des abeilles et de la biodiversité. De plus en participant à sa campagnes vous luttez contre le production de plastique.

Également elle met en valeur l’agriculture des producteurs locaux des circuits-courts.

L’association Bzzz œuvre à la protection des abeilles et de la biodiversité en pratiquant une apiculture durable et respectueuse.

Page pour réaliser le don: https://www.helloasso.com/associations/association%20bzzz/collectes/validons-les-recettes-des-cosmetiques-tresors-de-la-ruche-de-bzzz

 

Journée mondiale des zones humides

Journée mondiale des zones humides

Chaque année, la Journée mondiale des zones humides (JMZH) est célébrée le 2 février, date anniversaire de la signature en 1971, dans la ville iranienne de Ramsar, de la Convention internationale sur es territoires. En effet, durant tout le mois de février, sur l’ensemble du territoire national, de nombreux acteurs proposent des visites, des sorties, des animations, pour découvrir ces zones sensibles.

Lancement national

Vendredi 31 janvier 2020

à O’Ciné – Saint-Omer

Rue du Lion d’or – 62500 SAINT-OMER

Pas-de-Calais

En 2020, la Journée mondiale des zones humides, sera officiellement lancée en France, à Saint-Omer dans le Pas-de-Calais, ville des zones humides, accréditée par la convention de Ramsar, située au cœur du site Ramsar du Marais audomarois. Également elle réunira les partenaires nationaux et les acteurs locaux impliqués dans la préservation des zones humides.

De plus de  nombreuses manifestations, en France et en outre-mer, vous feront découvrir ces territoires hors du commun que sont les milieux humides. Donc ce programme présente un large panel d’animations -découvertes “nature”, expositions, ateliers, spectacles, séminaires, colloques…

Programme de la journée avec l’invitation prévue pour début janvier 2020,

Mais réservez déjà votre 31 janvier 2020 !

Pour en savoir plus : http://www.zones-humides.org/Contacts utiles :

Denis Berlemont, chargé de mission EEDD/communication

Association Ramsar France : 05.46.82.12.69 – jmzh@ramsarfrance.fr

Luc Barbier, Responsable de la mission Marais audomarois

Parc naturel régional des Caps et marais d’Opale : 03.21.38.92.13 – LBARBIER@parc-opale.fr

Appel à projets “Eau & biodiversité 2020”

L’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse lance un appel à projets nommé “Eau & biodiversité 2020”

La loi du 8 août 2016 pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages élargit la mission confiée aux agences de l’eau. En complément de la gestion équilibrée et durable de la ressource en eau et des milieux aquatiques, les agences renforcent leur soutien aux actions sur la biodiversité. Suite aux appels à projets de 2017 et 2018 qui ont fait émerger de nombreux projets, l’agence de l’eau a souhaité amplifier ses actions dans le domaine de la biodiversité dans le cadre de son 11e programme d’intervention et lance des appels à projets annuels sur cette thématique depuis 2019.

> Téléchargez la fiche d’information

COMMENT CANDIDATER ?

> Téléchargez et remplissez le formulaire de demande d’aides et retournez-le à la délégation régionale dont vous dépendez

> Télécharger le règlement

> Pour tout renseignement : contact.biodiversite@eaurmc.fr

A QUI S’ADRESSE CETTE INITIATIVE ?

Sur les territoires des bassins Rhône-Méditerranée et Corse, cette initiative s’adresse aux :

  • collectivités (communes, départements) et leurs groupements (établissmeents publics de coopération intercommunale), syndicats mixtes ou établissements publics (EPTB, EPAGE…) ;
  • associations (CEN, gestionnaires d’espaces naturels, associations de protection de la nature, fédération des chasseurs, fédérations de pêche…) ;
  • conservatoire du littoral, conservatoires botaniques, etc. ;
  • établissements publics de l’Etat (parcs nationaux) ;
  • industriels (dans le respect de l’encadrement européen au titre des aides d’Etat) ;
  • fondations privées ;
  • organismes consulaires.

QUELS PROJETS SONT SOUTENUS ?

Tout projet visant :

  • la restauration du fonctionnement global des milieux au sein de la trame turquoise par des travaux de restauration des habitats secs et humides ;
  • la restauration des habitats de la trame bleue pour des espèces cibles (hors champ des aides classiques). Ces espèces de faune et de flore sont à définir localement en fonction des enjeux et des menaces ;
  • la restauration des continuités écologiques favorisant la circulation des espèces-cibles au cours de leur cycle de vie (création / restauration d’un réseau de mares dans le cadre d’une stratégie globale, plantations de haies dans le cadre d’une stratégie globale…) ;
  • les études opérationnelles de caractérisation de la “trame turquoise” préalables aux actions à mener à cette échelle ;
  • les études opérationnelles, préalables aux actions, visant la restauration de la biodiversité aquatique et humide de la trame bleue et de la trame turquoise.

 

QUELLES SONT LES AIDES DE L’AGENCE DE L’EAU ?

L’agence de l’eau attribue des aides jusqu’à 70 % du montant des dépenses éligibles du projet (sauf cas
particuliers).
L’agence consacre une enveloppe financière de 6 millions d’euros à cet appel à projets.

CALENDRIER

Du 1er novembre 2019 au 30 avril 2020 : dépôt des projets
> De juin à juillet 2020 : sélection des projets
> Deuxième semestre 2020 : décisions de financement.