Prix BLIIIDA – Jardin urbain du futur

Prix pour un jardin urbain du futur

En effet, BLIIIDA (ex-TCRM Blida) lance une nouvelle édition de son prix dédié à l’inspiration, l’innovation et l’intelligence collective au service de demain : le PRIIIX BLIIIDA.
Ainsi, en 2018, le thème du PRIIIX BLIIIDA est “Back to Basilic ! le jardin urbain du futur.”

C’est pourquoi il s’adresse à toutes les organisations et individus de BLIIIDA, de Metz, de toute la France et d’Europe.

A LA CLÉ
• 6 semaines de résidence dans les locaux de BLIIIDA,
• la présentation du projet lors du Festival d’anticipation FuturOKlatsch le 1er septembre 2018 et son exposition permanente à BLIIIDA jusqu’en 2019,
• 10 000 euros de soutien financier pour la réalisation du projet.

CALENDRIER DE L’APPEL À PROJETS

• 6 juin l Lancement de l’appel à projets
• 6 juillet l Clôture des candidatures
• 10 juillet l Jury
• 15 juillet – 30 août l Résidence de création à BLIIIDA
• 2 septembre l Inauguration à BLIIIDA dans le cadre du Festival FuturOKlatsch

THÈME : BACK TO BASILIC ! LE JARDIN DU FUTUR

Donc, cet appel à projet consiste à imaginer le ou les futurs du jardin, et à créer un jardin urbain modulable et reproductible. Aussi, le jardin lauréat sera installé sur le site de BLIIIDA dès septembre 2018, en préfiguration de son ouverture au public.
Par conséquent, jardin urbain pédagogique ou contestataire, avec ou sans serre, avec ou sans terre, les candidats sont invités à jouer sur les couleurs, les profondeurs, les messages et les airs pour délivrer le modèle compact et miniature du jardin urbain du futur.
En effet, il devra intégrer une dimension technologique et énergétique pour une économie d’échelle et de ressources poussée à son maximum. Donc, cet îlot de verdure poursuit plusieurs objectifs au bénéfice de la ville et des citadins :
• verdir et aérer la ville,
• raviver la culture de l’agriculture,
• redonner le goût de la terre et de la convivialité.

Jardin urbain

Ainsi, les candidats combineront ou traiteront les différents usages des jardins urbains du futur, par exemple :
• Faire paysage ou dépayser. Alliant création originale, pédagogie et matériaux innovants, ce jardin urbain doit inviter au dépaysement et à la réflexion. Il peut susciter une perception décalée de l’espace, au moyen d’effets de couleurs, de profondeur, de taille ou de saisons…
• Nourrir le corps, les sens et l’esprit. Le jardin du siècle à venir sera comestible ou ne sera pas ! Composé de légumes, ou de plantes sauvages, d’aromatiques ou d’ornementales, ce jardin sera un support pédagogique du savoir-faire horticole et arboricole.
• Connecter ou déconnecter. La qualité des solutions agricoles, paysagères, artistiques et technologiques développées devra permettre le retour à la nature urbaine vivrière. En effet, cette dernière donne envie aux passants de s’y attarder, de s’y reposer ou de s’y engager pour développer un potentiel de rencontres et d’échanges de connaissances sur l’agriculture urbaine.

DOSSIER DE CANDIDATURE

En conséquence, le dossier devra être intitulé “PRIIIXBLIIIDA2018-nomducandidat”. Notamment, il doit être envoyé avant le 6 juillet à minuit à contact@tcrm-blida.com. Il mentionnera “Priiix Bliiida 2018” dans l’objet du mail.
Ainsi, il devra comprendre :
• Une note d’intention décrivant le pré-projet, les acteurs impliqués dans le projet, les médias envisagés, et la démarche artistique concernant l’espace public.
• Une fiche technique détaillée (besoins en électricité, eau, transport, stockage, réseau wifi…)
• Un/des croquis ou maquettes (quatre visuels minimum, qui peuvent être affichés ou installés lors d’événements pour être présentés au public)
• Un CV et Portfolio par intervenant
• Un budget prévisionnel détaillé
Notamment, le projet lauréat et réalisé deviendra la propriété de BLIIIDA.

CONTACT
• contact@tcrm-blida.com

PARTENAIRES

Enfin, l’appel à projets s’inscrit dans le projet Noé-Noah Interreg V A. En effet, il s’agit d’une opération de valorisation, de mise en événement et promotion commune des techniques de préservations de l’exceptionnelle biodiversité de la Grande Région.
Ainsi, avec cet appel à projets, BLIIIDA souhaite déclencher des démarches de retour à la nature et à la biodiversité dans les villes. De plus, il promeut le « faire soi-même » dans le domaine de l’alimentation avec du local et saisonnier, du raisonné et de la biodiversité.
Organisé avec le soutien de l’entreprise E-FLUID.

Appel à projets Transition Ecologique de la Fondation de France

Appel à projets “La transition écologique, ici et ensemble”

Avec des structures de terrain, le GRAINE a participé à une réunion de la Fondation de France le lundi 22 janvier 2018 pour présenter leur appel à projets territoriaux sur la transition écologique. L’appel à projets n’est pas encore publié sur le site de la Fondation, vous le trouverez sur le lien suivant.

Si vous pensez que le GRAINE peut être un appui, nous nous tenons à disposition des adhérents pour les aspects de coordination et administratifs.

Date limite des candidatures : 11 avril 2018.

Télécharger l’appel à projets.

Appel à projet Prix International de l'eau Junior 2018

Appel à projet – Prix international de l’eau Junior 2018

Un appel à projet pour les jeunes

Cet appel à projet est proposé par le Stockholm International Water Institute, SIWI. Il mène une activité de recherche, conduit des projets et publie de nombreuses études et rapports sur l’eau. L’eau est en lien avec les thématiques de la gouvernance, de la gestion des eaux transfrontalières, du lien entre eau et changements climatiques, de l’économie de l’eau et du lien entre l’eau, l’énergie et l’alimentation.

Dans ce cadre, le SIWI a créé le Stockholm Junior Water Prize. Il a pour objectif de sensibiliser et encourager les lycéens à s’engager en faveur d’une gestion raisonnée de l’eau pour les générations présentes et futures.

Ce concours sensibilise aux enjeux de la préservation, de l’utilisation et du partage de l’eau à travers la démarche de projet. Il s’inscrit pleinement dans les objectifs du développement durable définis par l’ONU !

Les candidats peuvent soumettre des projets scientifiques, techniques ou de sensibilisation innovants et concrets. Ces projets doivent répondre aux défis sociétaux et environnementaux actuels.

Qui peut y participer à l’appel à projet ?

Les jeunes entre 15 et 20 ans, résidant en France et être élève dans l’enseignement secondaire (lycée).

Téléchargez l’appel à projet 2018

Inscriptions jusqu’au 15 décembre 2017
Soumission des projets jusqu’au 6 avril 2018

Génération Climat - Changement climatique

Appels à projets Changement climatique – Accompagner les 16-35 ans

Accompagner aux enjeux du changement climatique

Tout d’abord, le programme Génération Climat est porté par la FNH et le FORIM. En effet, il a pour objectif de sensibiliser les jeunes de 15-35 ans :

  • aux enjeux du changement climatique et aux inégalités qui en découlent,
  • les inciter à devenir des acteurs de la solidarité,
  • et les accompagner dans la définition et la mise en œuvre de projets en France ou à l’international.

Ainsi, pour avoir plus d’informations : www.generation-climat.org

Des financements entre 1000 € et 10 000 €

Aussi, pour accompagner les jeunes porteurs de projets, Génération Climat propose trois dispositifs de soutien financier.

  1. Tout d’abord, “Agir en France”,
  2. Deuxièmement, “Agir en service civique”,
  3. Enfin, “Agir à l’international”.

Pour candidater, il suffit de remplir en ligne, sur generation-climat.org, l’un des trois formulaires correspondant à chacun des dispositifs. Pour en bénéficier, l’action mise en œuvre doit combiner la lutte contre les changements climatiques et la solidarité en France ou à l’international.

 

  1. Jusqu’à 1000 euros pour Agir en France. En effet, le dispositif est ouvert à un groupe de jeunes de moins de 35 ans, composé de 3 personnes minimum. 1ère session : clôture de l’appel à projets le 15/09/2017 /2ème session : clôture de l’appel à projets le 15/11/2017
  2. Ensuite, des subventions pour Agir en service civique. Ainsi, ce dispositif est ouvert aux jeunes de 16 à 25 ans. Génération Climat offre la possibilité de réaliser son projet dans le cadre d’une mission de service civique de 6 mois, en France et/ou à l’international, en indemnisant la structure d’accueil à hauteur de 1500 € et en versant une indemnité mensuelle pour le volontaire. 1ère session : clôture de l’appel à projets le 25/08/2017 / 2ème session : clôture de l’appel à projets le 02/10/2017
  3. Enfin, jusqu’à 10 000 euros pour Agir à l’international. Bref, ce dispositif est ouvert à une association de jeunes qui porte un projet de lutte contre les changements climatiques et de solidarité internationale à l’étranger. Clôture de l’appel à projets le 31/10/2017

 

Pour tout contact : Inès Lazghab, Chargée de projets actions internationales – Tél. : 01 41 22 10 70/ 06 24 19 86 82 – i.lazghab@fnh.org

Prix Pôle-relais lagunes méditerranéennes

CANDIDATEZ AU PRIX POLE-RELAIS LAGUNES MÉDITERRANÉENNES 2017

“Économie et biodiversité en territoire lagunaire”

 

La quatrième édition du Prix Pôle-relais lagunes méditerranéennes est lancée ! Son objectif : mettre en lumière les actions exemplaires et innovantes des acteurs locaux valorisant le patrimoine d’un territoire lagunaire ou encore sa préservation, et susciter des vocations auprès des élus et maîtres d’ouvrage.

Créé en 2011 par le Pôle relais lagunes méditerranéennes, ce prix s’adresse aux porteurs de projets exemplaires ou innovants en territoire lagunaire, afin de contribuer à améliorer la reconnaissance de ces milieux et favoriser leur gestion durable.

 

Le thème de l’édition 2017 : Économie et Biodiversité en territoire lagunaire

La biodiversité des territoires lagunaires, outre sa valeur intrinsèque, est une opportunité pour le développement économique. Ainsi, à l’heure de la transition écologique, ce Prix a pour ambition de mettre en valeur des initiatives économiques innovantes, qui s’appuient sur la richesse de la biodiversité et favorisent sa préservation.
Seuls les acteurs locaux ayant porté un projet en lien avec le thème « Économie et biodiversité » concernant les territoires lagunaires dans les régions Occitanie, Provence, Alpes, Côte d’Azur, ou Corse, peuvent répondre à l’appel à projets.

Les initiatives économiques pouvant prétendre à ce Prix devront donc mettre en évidence le choix fait sur la valorisation durable de la richesse de la biodiversité en lagunes et sa préservation.

La remise du Prix Pôle-relais lagunes méditerranéennes aura lieu à l’occasion des Assises nationales de la Biodiversité le 6 juillet 2017 à Ajaccio.
L’invitation aux Assises et les frais de déplacements des lauréats seront pris en charge.

Lire la suite

Appel à projets Collectivités

Appel à projets pour collectivités

Le commissariat général à l’investissement, l’ADEME et le ministère de l’environnement avec l’agence française de la biodiversité lancent l’appel à projets “Sites pilotes pour la reconquête de la biodiversité”.

Pour les collectivités territoriales

En effet, l’appel à projets est destiné aux collectivités territoriales mobilisées pour la biodiversité. Régions, départements, métropoles, agglomérations, pays, EPCI peuvent y répondre.

Notamment, cet appel à projets vise à :

  • Favoriser le développement de projets publics locaux de préservation ou restauration de la biodiversité : espaces naturels sensibles, nature en ville, trame verte et bleue…
  • Structurer des partenariats innovants.
  • Contribuer à concrétiser les stratégies régionales et locales pour la biodiversité.
  • Ou encore favoriser le développement des nouveaux outils créés par la loi de reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages.

L’appel à projets cofinance des projets innovants sur tout type d’écosystème et sur l’ensemble du territoire national. Il vise notamment l’accompagnement de projets ambitieux sur le plan technique, spatial, sociétal, ou de leur gouvernance.

Projets attendus avant le 20 mars 2017

Enfin, les projets présentés doivent répondre aux objectifs stratégiques suivants :

  • Développer des projets territoriaux innovants
  • Développer la connaissance, la sensibilisation et la formation des acteurs locaux
  • Conjuguer biodiversité et prévention des risques
  • Déployer les nouveaux outils créés par la loi pour la reconquête de la biodiversité et les paysages et mieux intégrer la biodiversité dans les politiques sectorielles

Plus d’information sur le site de l’ADEME…