Démarche « Aire terrestre éducative »

AFB_LOGO_ABE

La démarche ” Aires terrestres éducatives” permettent à des élèves de cycle 3 de s’approprier un espace pédagogique. Par exemple : une petite partie d’une zone humide, d’une forêt, d’une rivière, d’un parc urbain… Et de réfléchir collectivement à sa gestion. Les dossiers d’inscription peuvent être déposés du 1er juin au 20 septembre 2019.

Accompagnés par leur enseignant et un acteur de la sphère de l’éducation à l’environnement (le référent technique). Les élèves étudient cette aire et décident de façon démocratique des actions à y mener pour préserver sa biodiversité. A travers ce projet, ils développent les compétences du programme scolaire, se reconnectent à la nature. Ils découvrent leur territoire et ses acteurs.

l’Agence française pour la Biodiverrsité développe la démarche Aire terrestre éducative, inspirée, par ailleurs, des Aires marines éducatives. Depuis la rentrée 2018 en métropole et dans les Outre-mer, sous l’impulsion et le suivi d’un comité de pilotage composé des ministères de l’Education nationale, de la Transition Ecologique et Solidaire et des Outre-mer.

La mise en œuvre de cette démarche donne donc  lieu à l’obtention d’un label, qui reconnait la qualité des projets. Il se base sur une méthodologie et une charte Aire terrestre éducative. Elles visent à mettre en œuvre les trois piliers du concept :

  • Connaître : acquisition de connaissances scientifiques, empiriques et civiques sur le patrimoine naturel et culturel ;
  • Vivre : découverte du territoire et de ses acteurs ;
  • Transmettre : transmission des savoirs et gestion d’un patrimoine commun préservé

A la suite d’une année d’expérimentation de la méthodologie. Les établissements scolaires et structures référentes qui souhaitent rejoindre le dispositif peuvent s’inscrire dès maintenant !

Inscription

L’inscription est un préalable pour une mis en relation avec la cellule d’appui à l’Agence française pour la biodiversité et pouvoir demander la label, à l’issu de l’année scolaire. Les dossiers d’inscription doivent être déposés par le binôme « enseignant-référent » et seront étudiés selon certains critères, notamment :

  • Former un binôme entre un établissement scolaire de cycle 3 (une école (CM1, CM2) ou un collège (6ème)) et une structure référente qui sera en capacité de l’accompagner au cours de cette première année,
  •  S’être assuré de la viabilité financière du projet : en moyenne 10 demi-journées d’intervention de la structure référente (avec sorties terrain) par an et 10 demi-journées de préparation.

Si vous souhaitez monter un projet un projet, que vous soyez enseignant ou une structure référente, il est d’abord possible de réfléchir au projet en binôme puis de faire remonter votre projet à l’académie avant de remplir le formulaire suivant :

 

Pour plus d’informations sur les Aires terrestres éducatives dans le document en pièce jointe « Note ATE » et au lien suivant : https://www.afbiodiversite.fr/fr/les-aires-terrestre-educatives

ou sur les Aires marines éducatives  : https://ame.afbiodiversite.fr/doku.php